"Écran de fumée", "expropriation", "aucun sens" : les critiques fusent au sujet des limitations au versement des dividendes

Après la proposition des socialistes de limiter le versement de dividendes pour permettre une marge salariale plus élevée dans les négociations sur l'AIP, les critiques n'ont pas tardé. Le MR parle d'une approche "sans aucune logique".

La proposition faisait suite au refus d'accorder une marge salariale de plus de 0,4 % dans le dossier AIP.
La proposition faisait suite au refus d'accorder une marge salariale de plus de 0,4 % dans le dossier AIP. ©BELGA
Les socialistes étaient au gouvernement quand la loi de 1996 sur la compétitivité a été votée. Depuis qu’elle est entrée en vigueur, c’est la première fois que l’article 14 qui fait un lien entre la norme salariale et la distribution de dividende est évoqué....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet