Faute de repreneur, les comptes épargne de Rabobank.be vont être fermés

La banque en ligne cessera ses activités en Belgique 20 ans après son arrivée sur le marché.

placeholder
© BELGA
La Libre Eco avec Belga

Le groupe Rabobank a pris la décision de mettre fin aux activités de Rabobank.be, n'ayant pas trouvé de repreneur. Dans ce contexte, les comptes d'épargne réglementés seront clôturés le 1er juillet 2022, annonce jeudi la banque néerlandaise. Le groupe Rabobank avait fait part le 9 mars dernier de son intention de mettre fin aux activités de Rabobank.be par le biais d'une vente ou d'une liquidation, justifiant cela par de faibles taux d'intérêt débiteurs, un fort afflux d'épargne aux Pays-Bas et un financement bon marché via la Banque centrale européenne qui ont des répercussions sur la viabilité de Rabobank.be.

La banque néerlandaise n'est pas parvenue à trouver un repreneur adéquat ces derniers mois et a décidé de mettre un terme aux activités de Rabobank.be.

Dès le 1er juillet prochain, le taux d'intérêt de tous les comptes d'épargne sera abaissé au minimum légal (0,11 %). Un an plus tard, les reliquats sur les comptes d'épargne seront transférés sur le compte à vue. À compter de cette date, il ne sera plus possible d'effectuer des virements depuis et vers les comptes d'épargne. Rabobank informera ensuite ultérieurement ses clients de la clôture de leurs comptes à vue.

La banque prévoit une période de transition d'un an à compter du 1er juillet 2021, de sorte que toutes les primes de fidélité encore en cours de constitution soient acquises.

Lors de l'annonce du mois de mars, un peu moins de 7 milliards d'euros figuraient sur les comptes d'épargne de Rabobank.be. À la fin de l'année dernière, la banque comptait 228 000 clients.