Avec la Vivaldi, un big bang fiscal semble très hypothétique : "Tout se fait de manière morcelée, de nombreuses compétences sont entre les mains des Régions"

L'important dossier de la réforme fiscale attend de pied ferme les partenaires de la Vivaldi. Mais au sein de la majorité, des visions divergentes cohabitent.

Les visions, notamment d'Ecolo-Groen et du MR, ne semblent pas encore correspondre.
Les visions, notamment d'Ecolo-Groen et du MR, ne semblent pas encore correspondre. ©BELGA
Pour financer la réforme fiscale (l'un des gros chantiers de la coalition Vivaldi), assainir durablement les finances publiques et répondre aux enjeux environnementaux, il faudra de l'argent. Beaucoup d'argent. Mais la Belgique, déjà en indélicatesse avec ses comptes avant l'éclatement de la crise sanitaire, fait face à un déficit très important et un taux d'endettement qui ne l'est pas moins. ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet