Comment optimiser son système de chauffage avant l'hiver ?

L’automne est déjà à nos portes, annonçant le retour de la fraîcheur et le besoin de chaleur. Pour profiter d’un radiateur bien chaud, il est essentiel de préparer, vérifier, et entretenir le système de chauffage dans les règles de l’art avant son rallumage.

Comment optimiser son système de chauffage avant l'hiver ?
© Ores
Adops

La cigale ayant chanté tout l’été se trouva fort dépourvue lorsque la bise fut venue... Cette fable sied à merveille au système de chauffage... Car lui aussi nécessite d’anticiper la dure saison.

Prendre le temps de réviser son système de chauffage avant l’arrivée des premiers frimas permettra d’éviter les pannes en hiver, mais aussi de se protéger des risques d’incendies ou d’intoxications au monoxyde de carbone. Par ailleurs, si vous pouvez réaliser certaines opérations vous-mêmes (nettoyage, aération,...), d'autres demandent, parfois légalement, l'intervention d'un professionnel agréé.

Des économies d’énergie

Faire réviser sa chaudière présente des avantages non négligeables. En effet, une chaudière bien réglée permet de réaliser entre 8 et 12 % d'économies d'énergie[1] . Par ailleurs, bien entretenu, cet équipement onéreux risque 5 fois moins de pannes ou d'incidents techniques.

De plus, en cas de sinistre ou d’incident lié à la chaudière, l’assurance peut exiger l’attestation établie par le professionnel à l’issue de la révision.

Parallèlement à la visite annuelle du chauffagiste (entretien du brûleur et réglages de la chaudière) ainsi qu’au ramonage du conduit de cheminée ou de poêle (pour ceux qui en ont), certaines actions (telles que chasser la poussière et ventiler) peuvent être réalisées soi-même. Enfin, que vous soyez propriétaire ou locataire, que vous viviez en maison ou en appartement, c’est à l’occupant de contacter le professionnel qui se chargera de la prestation.

placeholder
© Ores


Quelques précautions avant de rallumer son chauffage

Faire un entretien de la chaudière ou la remplacer

L'entretien de la chaudière est un rendez-vous annuel obligatoire qui doit être réalisé par un professionnel. Dans l’idéal, il aura lieu à la fin de l'été ou au début de l'automne, juste avant de remettre le chauffage en route. En effet, que votre appareil fonctionne avec du mazout ou du gaz, cette opération permet de booster ses performances. Pour une chaudière au mazout, il est question de réaliser une économie de matière première d'environ 10 % (ce qui est important compte tenu du prix de ce combustible).

De plus, en été, vous serez assuré de décrocher un rendez-vous rapidement. En hiver, par contre, le planning des chauffagistes est souvent surchargé à cause des nombreuses urgences. Il est donc recommandé d’anticiper en contactant un professionnel assez tôt pour fixer un rendez-vous avant la période hivernale. Grâce à ce rendez-vous de la première heure, vous serez assuré de ne pas tomber en panne lorsque le mercure chutera. Autre avantage : la sécurité face au monoxyde de carbone. En effet, chaque année, les intoxications au monoxyde de carbone font des victimes. Les causes les plus fréquentes sont la mauvaise utilisation de l’appareil et le manque d’entretien. Faire contrôler son équipement par un professionnel est donc indispensable pour pallier ce type de risque.

A noter, enfin, qu’il sera toujours plus intéressant de remplacer une chaudière ancienne ou ayant déjà connu quelques « couacs » par un modèle récent. L’investissement sera alors rapidement amorti par le gain d’énergie.

Vérifier sa pompe à chaleur

Si l’installation de chauffage est reliée à une pompe à chaleur, la révision annuelle est obligatoire, par un professionnel. Ce dernier s’assurera que le système est conforme à la norme en vigueur, que le circuit fonctionne bien, qu’il est toujours étanche, que les performances thermiques sont bonnes et que l’eau s’écoule correctement. Si vous avez une pompe à chaleur air/air, il faudra aussi nettoyer les filtres avant l’hiver.

Faire ramoner sa cheminée

Rien de plus agréable que de profiter d’un bon feu de bois lorsque les températures chutent à l’extérieur. Mais avant de vous pelotonner comme un chat devant votre feu ouvert, il est essentiel de faire ramoner le conduit de la cheminée par un professionnel. Cette précaution permettra d'écarter les risques d'incendie ou d'intoxications au monoxyde de carbone.

La purge des radiateurs

Les radiateurs ont également besoin d'un entretien spécifique avant d'être remis en marche. La purge constitue la première étape : elle consiste à retirer l'air présent en trop grande quantité dans l’installation. Il y a lieu de l’effectuer chaque année ou dès qu’un radiateur claque. Deuxième opération : le désembouage. Celui-ci permet d'éliminer toutes les impuretés, aussi appelées boues, qui se sont accumulées dans le circuit des radiateurs et qui sont souvent la cause de dysfonctionnements. Cette manipulation se réalise à l'aide d'un produit spécifique ou d'une pompe. En pratique, les radiateurs doivent être désemboués tous les 5 à 10 ans, mais ce délai peut être réduit si les équipements sont vieillissants ou endommagés.

Nettoyer ses radiateurs

Le nettoyage externe des radiateurs constitue la dernière étape. Leur dépoussiérage permettra d’éliminer les odeurs lors de la remise en marche. C’est aussi l’occasion de repérer les pièces de mobilier et objets situés trop près d’une source de chaleur, et de les déplacer. De plus, les convecteurs électriques et autres émetteurs de chaleur seront plus performants une fois propres.

Quelques astuces

  • Quelques semaines avant le retour du froid, faites un test en repassant votre chaudière sur la position hiver. Vous verrez aussitôt si les radiateurs répondent au quart de tour ou pas.
  • Lorsque le mercure commence à descendre, il est préférable de passer un gros pull en soirée plutôt que de se jeter sur le chauffage (car 1 degré en plus équivaut à 7% de plus sur la facture). Attention toutefois, car dans certains cas, l'absence de chauffage peut rendre le logement humide. Soyez attentif à la qualité de l'air que vous respirez.

[1] Source : https://gaz-tarif-reglemente.fr/