Quand la sécheresse du Canada fait grimper le prix des pâtes italiennes

La hausse des prix est due à de très mauvaises récoltes de blé, notamment au Canada.

En Italie, le prix des spaghetti et des penne va augmenter d'ici la fin de l'année.
En Italie, le prix des spaghetti et des penne va augmenter d'ici la fin de l'année. ©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Les pâtes seront bientôt plus chères pour les Italiens. En cause, de très mauvaises récoltes de blé dur à la suite d'une météo extrême. Elles ont entraîné des pénuries et une hausse des coûts de production. Résultat : le prix des spaghetti et des penne dans les supermarchés italiens va encore augmenter d'ici Noël, a indiqué Giuseppe Ferro, patron de l'une des plus importantes marques italiennes de pâtes (La Molisana), au quotidien Il Sole 24.

En temps normal, le Canada est l'un des plus gros fournisseurs du blé dur, ingrédient capital pour la fabrication des pâtes. Mais le pays a été touché par des vagues de chaleur et de sécheresse qui ont eu de lourdes conséquences sur les récoltes. Durant la troisième semaine d'août, l'exportation de céréales depuis les ports de l'Ouest du Canada était inférieure de 41 % au niveau atteint un an plus tôt, résumait Quorum. L'hiver russe rigoureux et l'été européen humide ont également contribué à cette baisse de la production.

Selon M. Ferro, les fabricants sont en train de constituer des stocks de céréales pouvant tenir deux ans. Mais la situation reste problématique car la semoule de blé, elle, ne se conserve qu'un mois. "Voilà 110 ans que notre famille est active dans l'entreprise, mais nous n'avons jamais connu une telle situation."