Flambée des prix de l'énergie : certains fournisseurs retirent leurs offres de contrats à tarif fixe

Dernier en date, Octa+, pas plus tard que ce mardi.

Fleur Olagnier
Les fournisseurs d'énergie assurent qu'ils remettront en place les contrats à tarif fixe, une fois que les prix seront redescendus.
Les fournisseurs d'énergie assurent qu'ils remettront en place les contrats à tarif fixe, une fois que les prix seront redescendus. ©Shutterstock

Depuis plusieurs semaines maintenant, les prix de l'électricité et du gaz naturel ne font qu'augmenter. Un contexte qui peut se traduire par un casse-tête pour le consommateur qui doit faire son choix entre les contrats à prix fixe ou à prix variable.

Pour faire face à cette situation, et "dans l'intérêt du consommateur", les fournisseurs d'énergie seraient aujourd'hui de plus en plus nombreux à retirer de leur offre commerciale les contrats à tarif fixe, d'après les informations du journal Le Soir.

En effet, depuis quelques semaines déjà, la coopérative Cociter et Mega ne propose plus aucune formule à prix fixe. Début septembre, c'était Lampiris qui supprimait les contrats fixes sur trois ans de son offre, et pas plus tard que ce mardi, le fournisseur Octa+ a appliqué la même politique, que ce soit pour les nouveaux contrats ou pour les renouvellements.

"Les prix vont exploser en octobre"

"On ne peut pas se permettre de vendre un tarif fixe aujourd'hui aux clients. On devrait en effet lui demander un acompte extrêmement haut car son budget annuel est calculé sur les prix actuels", détaille le directeur commercial d'Octa+", Vincent Declerck au Soir.

"Les prix sur nos grilles tarifaires étaient déjà élevés en septembre, ils vont exploser en octobre. Pousser à la vente des offres fixes qui sont trop chères – on parle niveau historique sur le marché – ne respecte pas nos valeurs qui sont de proposer une énergie moins chère, complète pour sa part Michael Corhay, administrateur délégué chez le liégeois Mega. On préfère donc ne pas vendre que vendre des produits hors de prix".

Les fournisseurs d'énergie assurent pour la plupart qu'ils remettront en place les contrats à tarif fixe, une fois que les prix seront redescendus. Mais quand ? C'est la grande question.

De son côté, l'association de consommateurs Test-Achats montre du doigt un manque de transparence : "Nous avons eu le cas d'un client qui avait un contrat fixe arrivé à échéance. Le fournisseur l'a renouvelé en variable en ne l'informant que par une petite phrase située en bas de sa facture d'acompte. Il y a un problème dans la façon dont les fournisseurs informent les consommateurs. Et comme ils ne vont plus proposer de fixe, notre crainte est qu'ils fassent passer systématiquement les personnes en variable. Mais énormément de gens ne vont pas s'en rendre compte !", conclut Julie Frère, la porte-parole de l'ASBL.