Le prix des timbres-poste va augmenter

À partir du 1er janvier 2022, bpost adaptera les tarifs.

La Libre Eco
Le prix des timbres-poste va augmenter
©Belga Image

Cette révision des tarifs des timbres-poste serait mise en place pour compenser partiellement l'augmentation des coûts par lettre distribuée, causée par la forte diminution du courrier papier (31% en moins sur cinq ans) face au digital.

A partir du 1er janvier 2022, pour les envois en Belgique, une distinction s’applique entre tarifs Prior et Non Prior : pour le timbre-poste Non Prior (distribution dans les 3 jours ouvrables), le tarif sera de 1,19 euro à l’unité (au lieu de 1,10 euro) et 1,16 euro par 10 ; pour les Prior (distribution le jour ouvrable suivant), le tarif passera à 1,89 euro à l’unité (au lieu de 1,60 euro) et 1,86 euro par 10.

De plus, le tarif d'affranchissement d'un envoi normalisé expédié en Europe passera à 2,09 euros à l'achat de minimum cinq timbres-poste, et à 2,23 euros pour un achat à l'unité. Pour les envois expédiés hors Europe, le tarif international s'élèvera à 2,31 euros à partir de cinq timbres-poste et à 2,45 euros à l'unité.

Hausse de près de 5 %

À l’heure actuelle, plus de 80 % des clients choisissent un timbre-poste Non Prior pour affranchir leurs envois. Et 95 % des clients achètent un feuillet de timbres-poste (10 ou plus) et optent ainsi pour le tarif le plus bas, après bpost.

L'IBPT a approuvé cette hausse tarifaire de 6,37 % en moyenne demandée par bpost. Pour conclure, les clients peuvent calculer le prix de l'affranchissement eux-mêmes via le site web www.bpost.be/tarifs.