La facture d'énergie des ménages les plus fragiles allégée avant Noël

Le conseil des ministres a approuvé vendredi l'avant-projet de loi qui concrétise le chèque énergie de 80 euros pour les ménages les plus fragiles, a annoncé le ministre de l'Economie, Pierre-Yves Dermagne.

La facture d'énergie des ménages les plus fragiles allégée avant Noël
©BELGA
Belga

La mesure a été décidée durant le conclave budgétaire dont l'un des points de discussion centraux était la façon d'aider les ménages face à la hausse du prix de l'énergie. Outre la prolongation du tarif social élargi, le gouvernement a convenu d'accorder un chèque énergie aux ménages les plus fragiles. Ceux-ci, soit près d'un million de familles, en bénéficieront dès le 4e trimestre de cette année.

"Avant Noël, tous les consommateurs les plus fragiles verront leur facture allégée de 80 euros", a assuré M. Dermagne (PS) dans un communiqué.

Le budget dégagé s'élève à 72 millions d'euros. Les dépenses supplémentaires seront compensées par les recettes supplémentaires que l'État recevra à la suite de l'augmentation des prix de l'énergie.

Un financement supplémentaire sera également accordé au fonds gaz et électricité à concurrence de 16 millions afin d'aider les personnes qui rencontrent des difficultés en raison de la hausse du prix de l'énergie mais ne sont pas couvertes par le tarif social.

Les prix du carburant à la pompe ont aussi augmenté significativement ces dernières semaines. Pour soulager les automobilistes, le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem, a proposé la réactivation du cliquet inversé qui permet une baisse automatique des accises à partir d'un certain niveau de prix. A plusieurs sources, l'on a indiqué que la mesure n'avait pas été discutée au conseil des ministres vendredi. Selon la porte-parole du ministre, les textes sont en préparation et seront soumis prochainement au gouvernement.