Ce que change l'indexation des tranches d'imposition pour les salaires

L'indexation des barèmes fiscaux, plus élevée en raison de l'inflation, vient s'ajouter à une mesure prise par les autorités fiscales.

Ce que change l'indexation des tranches d'imposition pour les salaires
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Le fort taux d'inflation implique que l'indexation annuelle des barèmes fiscaux est plus élevée que les autres années. Combiné à une diminution du prélèvement à la source, cela se traduira par une augmentation nette de 20 euros par mois à partir du 1er janvier 2022, d'après les calculs du prestataire de services RH SD Worx."Concrètement, cela signifie qu'une plus grande partie du salaire tombe dans une tranche d'imposition inférieure, ce qui se traduit par un salaire net plus élevé", explique Kristiaan Andries, spécialiste de SD Worx.

L'indexation des barèmes fiscaux vient s'ajouter à une mesure prise par les autorités fiscales. Le ministre des Finances Vincent Van Peteghem (CD&V) a indiqué précédemment que le précompte professionnel sera réduit, ce qui entraînera une augmentation nette moyenne des salaires de 128 euros par an. SD Worx a calculé que la combinaison de l'indexation des barèmes fiscaux et de l'adaptation du précompte professionnel entraînerait une augmentation annuelle du salaire net de 240 euros, soit au moins une augmentation mensuelle de 20 euros pour chaque employé. Cela vaut tant pour le secteur privé que pour le secteur public.

Selon la situation familiale et le nombre d'enfants à charge, ce montant peut encore augmenter. Pour les personnes ayant des enfants à charge, il y aura au moins 2 euros supplémentaires par mois, ou au moins 24 euros supplémentaires sur une base annuelle.

Sur le même sujet