Test Achats demande "un coussin financier plus strict" pour limiter l'aggravation de la pauvreté énergétique

À l'heure actuelle, une famille ayant une consommation moyenne d'électricité de 3.500 kilowattheure par an payerait 1.300 euros par an si les prix actuels restaient fixes pour toute l'année.

Test Achats demande "un coussin financier plus strict" pour limiter l'aggravation de la pauvreté énergétique
©Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

L'augmentation spectaculaire des prix de l'énergie met en difficultés les consommateurs et les fournisseurs, s'inquiète Test Achats. L'association de consommateurs craint que cette situation n'accentue la pauvreté énergétique en Belgique.

À l'heure actuelle, selon les chiffres du régulateur fédéral, la Creg, une famille ayant une consommation moyenne d'électricité de 3.500 kilowattheure par an payerait 1.300 euros par an si les prix actuels restaient fixes pour toute l'année. Pour le gaz, la situation est encore pire puisque un an de consommation de gaz au prix actuel reviendrait à 2.800 euros. La hausse semble de plus vouloir se poursuivre et, selon les calculs de la Creg, les personnes bénéficiant d'un tarif énergétique variable risquent de subir une augmentation d'au moins 1.350 euros.

Les fournisseurs d'énergie sont également impactés par cette augmentation. Lundi, le fournisseur d'énergie Watz, en grande difficulté financière, a demandé à la justice d'être protégé de ses créanciers. C'est le troisième fournisseur qui se trouve en difficulté en raison des prix élevés de l'énergie en peu de temps. Les fournisseurs Energy2Business et Vlaamse Energieleverancier ont déjà fait faillite.

Pour éviter cette situation et une croissance de la pauvreté énergétique, Test Achats"demande aux régulateurs, qui ont la mission légale de contrôler la situation financière des fournisseurs, d'imposer un coussin financier plus strict" afin de permettre aux consommateurs de récupérer leurs éventuelles créances en cas de faillite de leur fournisseur. L'organisation a également lancé une pétition demandant que la facture d'électricité ne soit plus traitée comme une note d'impôt.

Sur le même sujet