Investir dans l'art pour sauver son épargne : bonne ou mauvaise idée ?

Représentant environ 60 milliards d'euros par an, le marché de l'art rassemble autant les spéculateurs que les collectionneurs amateurs. Y placer son argent est-il un bon plan en ce temps de crise ?

"Le Violon d'Ingres", une photographie en noir et blanc créée par l'artiste visuel américain Man Ray en 1924, est estimé entre 5 000 000 et 7 000 000 dollars, soit l'estimation la plus élevée jamais enregistrée pour un tirage photographique dans l'histoire des enchères.
"Le Violon d'Ingres", une photographie en noir et blanc créée par l'artiste visuel américain Man Ray en 1924, est estimé entre 5 000 000 et 7 000 000 dollars, soit l'estimation la plus élevée jamais enregistrée pour un tirage photographique dans l'histoire des enchères. ©BELGA
L’art a la réputation d’être une valeur refuge, particulièrement en temps de crise économique. Très peu touché par...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet