Les étalements de paiement des factures d'énergie se multiplient

Comme escompté à la suite de l'explosion des prix de l'énergie, de plus en plus de Belges sont contraints de reporter le paiement de leur facture d'énergie, relate L'Echo mercredi.

Belga
Les étalements de paiement des factures d'énergie se multiplient
©Shutterstock

Sans avoir de chiffres précis pour l'ensemble du secteur, la Fédération belge des Entreprises électriques et gazières (Febeg) confirme une tendance à la hausse.

Mais pour TotalEnergies, les demandes de plans de paiement ont augmenté de 80% entre décembre et mars. Le montant global que représentent les plans d'apurement a, lui, augmenté de 50% depuis le début de l'année."

Engie confirme aussi une hausse des demandes. "Elles ont plus que doublé comparé aux plans de paiement des deux dernières années, tant en nombre qu'en montant."

Eneco indique que les demandes augmentent "petit à petit" tandis que Mega souligne que le nombre de clients qui sont actuellement sous un plan de paiement a doublé. "Mais cela ne concerne que 1% de notre clientèle".

En revanche, Octa+ indique qu'entre avril 2021 et avril 2022, le nombre de plans de paiement a pratiquement triplé "pour des montants également en très forte augmentation".

Dans ce contexte, le médiateur fédéral de l'énergie - qui a reçu un nombre record de plaintes l'année dernière en raison de la hausse des prix de l'énergie - plaide pour un allongement du délai de paiement des factures d'énergie à au moins 30 jours civils.

Sur le même sujet