Bons d’État, un mauvais choix à tous les coups ?

La hausse en vue du taux de la BCE fait penser qu’il vaut mieux attendre.

Le bon d'État est soumis au précompte mobilier contrairement au livret d'épargne.
Le bon d'État est soumis au précompte mobilier contrairement au livret d'épargne. ©Shutterstock
Il y a quelques jours, l’Agence fédérale de la dette annonçait la première émission de bons d’État depuis trois ans. Après une longue pause justifiée par des intérêts négatifs, le pays sollicite donc à nouveau l’épargne des particuliers....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité