Mauvaise nouvelle pour les personnes voulant réaliser un prêt hypothécaire : les taux d'intérêt belges à long terme dépassent 1,8 %

Il s'agit du taux le plus élevé depuis plus de huit ans.

La Libre Eco avec Belga
Mauvaise nouvelle pour les personnes voulant réaliser un prêt hypothécaire : les taux d'intérêt belges à long terme dépassent 1,8 %
©Shutterstock

Les taux d'intérêt belges à long terme s'établissaient jeudi à 1,83 %, le niveau le plus haut depuis 2014. C'est une mauvaise nouvelle pour les finances publiques, mais aussi pour les particuliers qui souhaitent emprunter de l'argent à la banque. Le taux d'intérêt des prêts immobiliers est lié aux obligations linéaires d'État (OLO) et souscrire un emprunt hypothécaire est donc devenu plus onéreux ces derniers mois.

Pour expliquer la hausse des taux d'intérêt, les analystes évoquent l'inflation galopante. Cette dernière pousse les banques centrales à arrêter leurs achats d'obligations et à augmenter les taux d'intérêt. La banque centrale américaine a déjà commencé à le faire au début de l'année, la Banque centrale européenne devrait relever son taux directeur en juillet pour la première fois depuis des années. Sur les marchés financiers, l'effet est déjà visible : les taux d'intérêt à long terme augmentent dans le monde entier.

En Belgique, le taux d'intérêt à dix ans dépasse désormais 1,8 %. Cela reste un taux relativement bas dans une perspective historique plus large. Mais l'augmentation est rapide ces derniers mois : le taux dépassait à peine le pourcent en mars. Fin 2020, les taux belges à long terme ont même été négatifs.