Test Achats met en évidence des promotions trompeuses dans plusieurs grands supermarchés

Les supermarchés rivalisent pour proposer des promotions originales visant à aider le pouvoir d'achat des Belges. Mais toutes ne tiennent pas leurs promesses, avertit Test Achats.

F.T.
Au rang des mauvais élèves, on retrouve notamment l'enseigne Carrefour, ou encore Albert Heijn.
Au rang des mauvais élèves, on retrouve notamment l'enseigne Carrefour, ou encore Albert Heijn. ©AFP

Produits à prix réduits, prix gelés, "1 acheté + 1 offert", etc. Les promotions se multiplient ces derniers temps. Avec l'inflation en hausse, le pouvoir d'achat des Belges est mis à mal. Les grandes chaînes de supermarchés rivalisent d'inventivité pour se mettre en avant, avec des actions qui se multiplient.

"La semaine dernière, Test Achats a calculé une augmentation moyenne des prix en supermarchés de 12,33 % par rapport à l'année précédente", explique l'organisme de défense des consommateurs. "Les supermarchés tentent de se démarquer en proposant de grandes actions en faveur du pouvoir d'achat des ménages. L'organisation de consommateurs a mené l'enquête sur les promotions proposées en ligne par les supermarchés, et force est de constater que certaines ne remplissent pas toutes leurs promesses."

Des promesses non tenues

Au rang des mauvais élèves pointés du doigt par Test Achats, on retrouve notamment l'enseigne Carrefour. Si l'enseigne avance "jusqu'à 1 000 produits à moins de 1 euro", Test Achats n'en a retrouvé que 347 sur son site web, dont 104 sont indisponibles. "Par ailleurs, une comparaison des prix de 36 produits montre qu'ils coûtaient déjà moins d'un euro avant la promotion. Carrefour n'a rendu aucun de ses produits moins chers, au contraire, 11 produits ont même vu leur prix augmenter." Et les annonces trompeuses ne s'arrêtent pas là, pointe encore Test Achats, car une autre action de Carrefour semble également ne pas tenir ses promesses : celle de geler les prix de 100 produits pendant 100 jours. "Après un rapide coup d'œil sur le site de Carrefour, Test Achats n'en a dénombré que 58. Et parmi ceux-ci, plus de la moitié (28) sont déjà indisponibles en ligne."

Les magasins Albert Heijn sont également pointés du doigt. "L'enseigne promet 'sur plus de 1 000 produits, le 2e gratuit'. En réalité, cela ne semble concerner que 53 produits en ligne. Et lorsque Test Achats y regarde de plus près, il apparaît que seuls 36 produits permettent de recevoir un second gratuit."

La prudence est donc plus que jamais de mise, et l'esprit critique du consommateur doit rester en alerte. "Nous avons interpellé Carrefour et Albert Heijn à ce sujet. Nous demeurerons extrêmement vigilants, et nous ne manquerons pas de dénoncer toute tromperie à l'Inspection économique", avertit la porte-parole de l'organisme, Julie Frère.

Honnêteté et transparence

A l'inverse, certains supermarchés ont mis en pratique les annonces faites ces dernières semaines. C'est notamment le cas de Delhaize et de ses Petits Lions. "La sélection contient 424 produits et l'assortiment est un bon échantillon de ce que l'on peut retrouver en supermarché. Pour cette action, le prix d'un certain nombre de produits a été réduit."

Idem chez Colruyt, où le Festival des Marques permet de bonnes économies. "On y trouve 137 produits moins chers, mais il est nécessaire d'acheter en plus grande quantité pour bénéficier de la réduction", précise toutefois Test Achats.

"Il est crucial, en ces temps de forte inflation, d'informer correctement les consommateurs au sujet des promotions proposées", rappelle Julie Frère, porte-parole de Test Achats. "Les consommateurs cherchent légitimement des moyens de réduire leurs dépenses, mais entre les fausses promotions et les informations trompeuses, cette tâche leur est rendue difficile. Nous demandons à toutes les chaînes de supermarchés d'être honnêtes et transparentes au sujet de leurs promotions, et de ne pas tromper le consommateur."