Crédit hypothécaire: un allègement temporaire qui suscite des "réserves"

Sollicités par le gouvernement, les banquiers belges sont tombés d’accord sur l’octroi d’allègements temporaires pour le remboursement des crédits hypothécaires, qui se limiteraient aux intérêts, a révélé De Standaard.

Crédit hypothécaire: un allègement temporaire qui suscite des "réserves"
©Shutterstock

Seuls les ménages en difficulté financière auront droit à ce moratoire qu’ils devront demander à leur banquier.

Du côté des banquiers , on confirme l'information, promettant un communiqué pour jeudi matin au plus tard. En attendant, on fait valoir que la formule de "crédit flexible" accordée à des emprunteurs connaissant des revers de fortune "existe de longue date". Elle est donc "hyper simple à mettre en place". La période de moratoire ne peut dépasser quelques mois, de trois à six selon les institutions. La durée de l'avance est prolongée de la durée de la suspension. Chez BNP Paribas Fortis, on peut recourir à cette possibilité au maximum deux fois pendant la durée du crédit.

Du côté de Test-Achats, on émet déjà plusieurs réserves dans l'attente des détails de la mesure. "C'est surprenant de faire appel aux banques. Ce n'est pas une solution pour le paiement de la facture d'énergie. Il n'y a pas de miracle ; le crédit devra être remboursé plus tard", nous explique Julie Frère, responsable de la communication.

Sur le même sujet