Les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz augmenteront à nouveau le 1er octobre

Le tarif social est un taux réduit pour certaines catégories de personnes ou de ménages, par exemple les personnes ayant droit à un revenu d'intégration, les résidents de logements sociaux ou les personnes âgées ayant une garantie de revenus.

La Libre Eco avec Belga
Les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz augmenteront à nouveau le 1er octobre
©Shutterstock

Les tarifs sociaux pour l'électricité et le gaz naturel vont augmenter à partir du 1er octobre, a fait savoir mardi la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg). Les tarifs augmenteront en moyenne de 7,8 % pour l'électricité et de 9,9 % pour le gaz naturel, indique la Creg, confirmant une hausse légèrement supérieure à celle enregistrée au mois de juillet.

Le tarif unique de l'électricité sera de 26,510 centimes par kilowattheure (TVA comprise), contre 24,613 actuellement. Pour le gaz naturel, le tarif social reviendra à 3,4 centimes le kWh (également TVA comprise), alors qu'il est de 3,093 centimes pour l'instant.

Le tarif social est un tarif réduit réservé à certaines catégories de personnes ou de ménages, comme celles et ceux ayant droit au revenu d'intégration, les locataires d'un logement social ou les bénéficiaires de la garantie de revenus aux personnes âgées (Grapa). Il est identique chez tous les fournisseurs d'énergie et est fixé tous les trois mois par la Creg.

Le régulateur fédéral souligne que la hausse des tarifs sociaux est plafonnée. "En l'absence de ceux-ci, les hausses de tarifs auraient été en moyenne de 41 % pour l'électricité et de 276 % pour le gaz naturel", assure la Creg.