Primes énergie : voici qui a droit à quoi

La Vivaldi a pris plusieurs mesures pour soulager les ménages confrontés à la hausse des factures d’énergie.

Primes énergie : voici qui a droit à quoi
©FLEMAL JEAN-LUC

Il avait déjà été décidé d'octroyer une prime de 61 euros pour l'électricité et de 135 euros pour le gaz en novembre et décembre 2022. Ces mesures seront aussi d'application en janvier, février et mars 2023. Pour y avoir droit, il faut avoir un contrat variable, ou bien un contrat fixe signé ou renouvelé après le 1er octobre 2021 (après la flambée des prix). "Pour les primes de novembre et décembre 2022, on regarde la situation au 30 septembre 2022, explique Stéphanie Maquoi, porte-parole de Tinne Van der Straeten. Pour les primes de janvier, février et mars 2023, on regarde la situation au 30 novembre 2022." En clair, il faut avoir un contrat variable ou un contrat fixe (post-1er octobre 2021) au 30 septembre 2022 pour bénéficier des primes de novembre et décembre 2022. Et il faut avoir un contrat variable ou un contrat fixe (post-1er octobre 2021) au 30 novembre 2022 pour bénéficier des primes de janvier, février et mars 2023.

Rappelons que les primes seront automatiquement décomptées des factures d’acompte ou de régularisation. Les personnes qui paient moins de 61 euros pour l’électricité (et moins de 135 euros pour le gaz) recevront donc un versement de la part du fournisseur.

Jusqu’à samedi pour réclamer la première aide

En outre, une nouvelle aide de 250 euros a été débloquée pour les personnes qui se chauffent aux pellets (poêle ou chaudière). La Vivaldi doit encore décider si la mesure est rétroactive. Attention, il ne sera pas possible de bénéficier à la fois de la prime mazout et de la prime pellets. Une aide de 300 euros pour remplir sa cuve de mazout est en effet d’application. Ceux qui ont déjà reçu un versement de 225 euros devraient recevoir automatiquement 75 euros, pour arriver à 300 euros.

Enfin, une première aide de 100 euros avait déjà été octroyée (sans conditions) à toute personne ayant un contrat d'électricité au 31 mars 2022. Si cette prime n'a pas été versée automatiquement par le fournisseur au 1er août 2022, il est possible de la réclamer jusqu'à ce samedi 15 octobre, via le site du SPF Économie.