Avec l'inflation et la baisse du pouvoir d'achat, faut-il encore acheter des pneus hiver ?

De manière générale, les prix des pneus ont augmenté de 26 à 35 % cette année. C'est la chronique de Bruno Wattenbergh.

La Libre Eco

Quand le temps se refroidit, le pneu été, prévu pour rouler en sécurité au-dessus de 7 degrés, devient plus dur et moins adhérent. Dans ces conditions, il est possible de freiner jusqu’à 50% plus court avec des pneus hiver qu’avec des pneus été.

Or, dans des conditions automnales aussi douces qu'actuellement, comment savoir s'il faut acheter des pneus hiver ? Cela dépend d'une série de facteurs, explique Bruno Wattenbergh dans sa chronique quotidienne sur LN24.

D’abord de votre lieu d’habitation et de votre profession. Si vous devez vous rendre toute l’année au boulot et que vous habitez dans des zones où la température peut descendre fréquemment en-dessous de 7 degrés, vous avez intérêt à acheter des pneus hiver pour assurer votre sécurité, peu importe la marque de votre voiture.

Par ailleurs, si vous voyagez en France, Allemagne, Luxembourg, Suisse et Italie pendant l’hiver, il y a beaucoup de chance que vous n’y coupiez pas. Par exemple, lorsqu'il gèle ou qu'il neige, la France impose les pneus hiver dans les départements des Alpes, des Pyrénées, du Massif central, du Jura, des Vosges ou... de la Corse. Une obligation qui s’applique du 1er novembre au 31 mars.

Alterner les pneus

Combien ça coûte ? Pas autant que vous ne le pensiez, estime Bruno Wattenbergh. Prenons cinq années de circulation pour simplifier. Au-delà de cinq ans, un pneu a séché et doit idéalement être changé. Il est certain que le pneu va devoir être remplacé au moins une fois au cours de cette période. Si vous achetez un jeu de pneus "hiver" et que vous alternez tous les six mois les "pneus été" avec les "pneus hiver", ajoute Bruno Wattenbergh, cela reviendra presque au même coût après cinq ans et vous serez en bien meilleure sécurité.

Le surcoût d'un pneu hiver par rapport à un pneu été est de 15 % plus cher. À noter que de manière générale, les prix des pneus ont augmenté de 26 à 35 % cette année.

Pour le chroniqueur, une chose est sûre : il ne faut surtout pas garder ses pneus hiver en été. Ils sont moins performants et s’usent plus vite en été.