1. L’Assurance : une protection coûteuse mais obligatoire!

Le prix d’une assurance voiture peut vite grimper. Il est obligatoire d’être assuré au minimum en responsabilité civile (RC) pour pouvoir circuler sur la voie publique. Le prix varie entre 300€ et 1000€ pour une RC en fonction du profil de risque du conducteur, à savoir ses années d’expérience de conduite et le nombre de sinistres en tort au cours des 5 dernières années. En tant que jeune conducteur, le coût d’une RC peut atteindre jusqu’à 1000€ par an. Heureusement, la prime diminue d’année en années si vous êtes un bon conducteur. La RC varie également en fonction de la puissance du véhicule. Plus votre voiture est puissante, plus la prime sera élevée.

A côté de la RC obligatoire, il faut tenir compte du coût des garanties supplémentaires telles que la protection juridique, l’assistance et la sécurité du conducteur. Comptez environ 220€ pour les 3.

Pour un véhicule récent, il est important de le protéger avec une grande omnium contre les dégâts que vous occasionnez et le vol. Une voiture représentant un investissement conséquent, ce serait dommage de tout perdre lors d’un accident. Le prix de l’omnium est calculé en fonction de la valeur du véhicule. Nous conseillons généralement de prendre une grande omnium les 5 premières années. Passé ce délai, votre voiture a déjà perdu une grande partie de sa valeur.

2. L’Immatriculation : 26 ou 30€?

Afin de pouvoir circuler sur le sol belge, tout véhicule doit être immatriculé auprès de la DIV, l’organisme responsable des immatriculations. Le coût de l’immatriculation est de 30 € : 26€ pour le certificat d'immatriculation (aussi appelé carte grise) et 4€ pour la plaque, qu’importe le véhicule. Une personne ayant déjà une plaque d’un précédent véhicule devra bien effectuer l'immatriculation avant de mettre ses plaques sur sa nouvelle voiture. Elle paiera seulement les 26€ pour obtenir son certificat d’immatriculation.

L'immatriculation peut être effectuée par votre assureur. Chez Seraphin en tant que courtier en assurance digital, nous prenons en charge votre demande dans l’heure. Dès que vous nous envoyez la demande d’immatriculation, nous nous occupons d’immatriculer votre véhicule en ligne. Vous recevez les plaques dès le lendemain par la poste. Le paiement (de 26€ ou 30€) est encaissé par votre facteur, veillez donc à être présent lors de la livraison.

La DIV ne fournit que la plaque arrière. En cas de demande de nouvelle plaque, il est nécessaire d'effectuer un duplicata auprès d'un garagiste, d’un magasin de bricolage ou d’un cordonnier. Le prix varie entre 15 et 20 €.

3. Les voitures n’échappent pas aux taxes

Lorsqu’un belge immatricule un véhicule, il doit s'acquitter d’une taxe appelée “Taxe de mise en circulation”. Son coût varie en fonction de sa région ainsi que de l’âge, de la norme euro et de la puissance du véhicule. En Wallonie, il faut ajouter l'éco-malus qui est une taxe supplémentaire pénalisant les véhicules les plus polluants. Elle varie de varie de 60€ à 4000€.

Il faut différencier la taxe de mise en circulation, qui est dûe uniquement lors de l’achat du véhicule seulement une fois, de la taxe de circulation (appelée aussi taxe de roulage), qu’il faut repayer chaque année. Cette dernière est reprise dans votre déclaration d'impôt annuelle, son montant varie entre 80,52€ et 2060,92€.

Chez Seraphin, pour vous aider à déterminer votre budget, nous avons développé un simulateur de taxe de mise en circulation et de taxe de circulation. Découvrez ainsi en quelques clics la taxe de mise en circulation et la taxe de circulation associées au véhicule que vous souhaitez acheter.

4. Financement : “Empruntez de l’argent coûte aussi de l’argent”

Un véhicule représente un investissement considérable que beaucoup de ménages ne savent pas supporter en un coup. Nombreux sont ceux qui optent alors pour un crédit à la consommation. Mais comme le dicton le dit si bien “emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent”. Bien que les taux d'intérêts annuels soient actuellement relativement bas, comptez quelques centaines d'euros supplémentaires. Les taux d'intérêts varient actuellement entre 1% et 5%. A titre d’exemple, si vous achetez une voiture et décidez d’emprunter 10.000€ avec un taux annuel de 1,5% et une annuité mensuelle de 215€ sur 4 ans, cela vous coûtera au total 10.307 €. Pensez à comparer les offres en choisissant les taux et les mensualités adéquats pour vous.

5. Choisir le Carburant le plus avantageux en fonction de votre usage

Le choix du type de carburant impacte également votre budget: essence, diesel, hybride, gaz naturel… Il faut faire le bon choix en fonction de l’usage de la voiture.

Les moteurs à essence ont actuellement le plus de succès. L’offre de modèles est variée, ils sont moins chers à l’achat et à l’entretien que leurs homologues diesel. En revanche, un moteur à essence consomme plus et émet davantage de CO2 qu’un moteur diesel équivalent surtout pour les grosses cylindrées et en cas de conduite sportive. Si vous roulez moins de 25.000 km par an, il sera plus rentable d’opter pour une essence. Par contre, si vous parcourez beaucoup de kilomètres par an et sur de longues distances, le choix du diesel sera plus économique.

Les voitures électriques et hybrides ont de plus en plus la cote. Idéales pour les trajets en milieu urbain, elles sont plus onéreuses à l’achat mais permettent d'économiser sur le carburant et les taxes évoquées ci-dessus. Si vous achetez un véhicule hybride ou électrique au nom de votre société, vous profiterez également d’une réduction partielle ou totale de la taxe sur les véhicules de société (TVS).

Enfin, pour le gaz naturel, comptez 2000€ supplémentaires par rapport à un modèle équivalent à essence. Ce carburant est néanmoins moins cher et vous permettra d’économiser si vous roulez beaucoup. Attention, assurez-vous d’habiter à proximité d’une station à gaz naturel qui sont encore rares.

Vous l’aurez compris, l'achat d’une voiture est un investissement important qui cache toute une série de frais. Pensez donc à bien comparer les prix des frais connexes avant de faire un choix.

Voici un petit tableau reprenant une estimation de l’ensemble du coût de l’achat d’une nouvelle Golf 1.0 TSI 66 kW (90 ch) essence

© seraphin