Le rendez-vous est devenu incontournable depuis juin dernier pour les amateurs désireux d’acheter de la Westvleteren : ce mercredi, ils auront en tout et pour tout 90 minutes - et pas une de plus - pour acheter l’un des 1466 casiers -et pas un de plus - mis en vente sur le site internet de la plus courtisée des bières trappistes depuis qu’elle a été décrétée "meilleure bière au monde" en 2005.

Il y aura des déçus : pas moins de 26 000 personnes se sont déjà inscrites en quelques semaines pour avoir un accès au site de réservation de l’abbaye de Westvleteren. "Lors de la vente du 5 août, il y avait 4 000 personnes en même temps dans la salle d’attente sur le serveur", explique le porte-parole de l’abbaye.

Pas très catholique

Les moines de l’abbaye de Saint-Sixte ont dû trouver un nouveau système de vente après avoir été victimes d’un véritable hold-up au début de l’année 2018 : le site néerlandais Jan Linders avait réussi à mettre la main sur 300 casiers, et ce, de façon détournée.

Pas très catholique, tout cela, d’autant qu’il se sucrait joyeusement au passage : 9,95 euros pour une malheureuse bouteille de Westvleteren 12, contre moins de 2 euros si vous l’achetiez auprès de la brasserie (45 euros pour un casier de 12). Encore fallait-il y arriver.

En cause : une faille dans le système de réservation par téléphone qui a permis à des petits malins de faire main basse sur de grandes quantités. "Il était devenu de plus en plus difficile pour les particuliers de nous joindre parce que des gens étaient parvenus à programmer 5 GSM pour pouvoir lancer un appel par seconde", avait expliqué Jos Vermeulen, un laïc travaillant pour l’abbaye, lors de la présentation du nouveau système de réservation.

Désormais, les particuliers sont choyés puisqu’ils sont les seuls à pouvoir s’inscrire et à accéder au site de réservation. Le système se veut également intelligent, c’est-à-dire que le serveur va privilégier les internautes n’ayant pas d’historique d’achat ou ayant réservé pour la dernière fois il y a déjà pas mal de temps. Le tout doit permettre au plus grand nombre de pouvoir acheter un ou deux casiers maximum de Westvleteren par session d’achat.

Mieux vaut ne pas trop traîner, en tout cas. "Cela part très vite. Début août, 800 casiers ont été vendus en une trentaine de minutes".

L’autre avantage de la réservation en ligne, c’est que vous pouvez désormais panacher votre achat. "L’amateur peut par exemple acheter un casier de Westvleteren 12 et de Westvleteren 8 s’il le souhaite. Si tous les casiers de Westvleteren 12 ont été vendus, il peut alors se tourner vers les autres trappistes, ce qui n’était pas possible auparavant".

30 fois moins que Chimay

L’abbaye ne possède pas de statistiques précises sur l’origine géographique des personnes inscrites. "Il y a de nombreux Belges". Il y a aussi des Américains ou des Brésiliens. "Ce sont des personnes qui viennent en vacances en Belgique. Ils réservent une voiture de location et en demandent le numéro d’immatriculation pour pouvoir passer la commande".

Si le système de réservation est plus accessible et plus équitable, il n’en reste pas moins que la donnée fondamentale de l’équation reste la même : la production annuelle pour les trois bières trappistes de l’abbaye Saint-Sixte est de 6 000 hectolitres, soit 30 fois moins que les bières trappistes de Chimay. "Nous ne voulons pas produire plus que ce que permet le rythme monastique", justifie Manu Van Hecke, le père abbé de l’abbaye. Point commun pour toutes les bières trappistes, les recettes des ventes servent à faire vivre la communauté des moines mais aussi à soutenir financièrement d’autres communautés religieuses et des projets locaux.

Entre 4000 et 4500 hectolitres de cette production est vendue en casiers via le système de réservation. Le complément trouve preneur dans le café "In de Vrede", situé près de l’abbaye. Il est également possible d’acheter des packs de 6 bouteilles. Pas de système de réservation cette fois, et "il peut arriver que les stocks soient épuisés".

Mode d'emploi pour l'achat

S’inscrire : Vous devez vous inscrire via le site www.trappistwestvleteren.be - vente de bière dans le menu - : adresse mail, numéro de GSM et numéro de plaque de votre voiture sont les données requises

Patienter : quand vous avez validé votre inscription, il vous reste à attendre les dates de vente, soit ce mercredi entre 16h et 17h30, ou, ensuite, le 4 septembre de 18h à 19h30.

Croiser les doigts : ne vous effrayez pas si vous voyez le message "temps d’attente de 60 minutes". Les choses peuvent se précipiter. Carte de banque ou de crédit à portée de main pour effectuer le paiement. Le montant vous sera remboursé si vous n’allez pas chercher votre commande.

Périple : un seul moyen pour obtenir vos casiers, vous rendre à l’abbaye au jour à l’heure choisis lors de la réservation (le samedi est très demandé).

Attendre : une longue attente peut alors commencer. "Dans le cas de 8 et de la 12, ces bières ont pleinement développé leur goût après environ un an et demi à deux ans", souligne le site de l’abbaye de Saint-Sixte.