À partir du 1er juillet, l'exonération de la TVA pour les achats en ligne d'un montant maximal de 22 euros sur des sites web situés en dehors de l'Union européenne sera supprimée. Le client devra alors payer cette TVA soit au moment de l'achat, soit à la livraison du colis. Comme ces frais supplémentaires peuvent devoir être payés au coursier, la société de services postaux bpost lance une campagne d'information. 

L'Union européenne supprime à partir du 1er juillet le traitement préférentiel accordé aux achats en ligne effectués en dehors de l'UE. Concrètement, cela signifie qu'à partir de ce moment-là, la TVA et éventuellement les frais d'importation seront facturés sur tous les achats effectués dans des boutiques en ligne situées en dehors de l'UE. Cela vaut également pour les envois commandés avant le 1er juillet mais qui ne sont livrés qu'après cette date, souligne bpost.

Les boutiques en ligne qui sont enregistrées règlent la TVA immédiatement, mais ce n'est pas le cas pour les boutiques en ligne qui ne sont pas enregistrées. Bpost règle alors la TVA et les éventuels frais d'importation avec le client et les transmet à l'administration fiscale.

Dans ce cas, l'acheteur recevra une invitation à effectuer le paiement par e-mail, par SMS (à partir du numéro 8152), par notification dans l'application ou par lettre. Le client peut alors payer le montant dû via l'appli My bpost ou via le site Track&Trace de l'entreprise postale. Ce n'est qu'une fois le paiement effectué que le colis sera effectivement livré, souligne bpost. Pour des raisons de sécurité, le paiement direct chez le facteur ou dans un point de collecte sera supprimé à partir du 31 mai.