Le ministre des Consommateurs Wouter Beke (CD&V) annonce des contrôles renforcés du poids des produits emballés, alors que dans un contrôle sur sept, le produit pèse moins que le poids annoncé sur l'emballage. 

Une campagne sera aussi lancée pour attirer l'attention sur les réglementations en vigueur dans les supermarchés et les détaillants, rapportent Het Belang van Limburg, Gazet van Antwerpen et De Standaard mardi. Lorsque des produits sont emballés en l'absence du consommateur, le poids net du produit doit être indiqué sur l'emballage. Pourtant, un contrôle sur sept réalisés par le SPF Finances l'an passé a mis à jour des irrégularités.

"Dans la majorité des cas, environ 95%, il s'agit d'un poids plus léger", assure Bart Tierens, porte-parole de Wouter Beke.

Le ministre souhaite redresser la situation. "Il y aura dans un premier temps une campagne, en collaboration avec les fédérations des supermarchés et détaillants. Ensuite, des contrôles spécifiques auront lieu", est-il annoncé. Les commerçants en infraction risquent un procès-verbal.