Jour après jour, des voyages sont annulées à cause du coronavirus. Qui peut réclamer quoi?

  • 1. L’annulation des voyages scolaires

Italie, Espagne, Croatie... Les écoles annulent les unes après les autres les voyages scolaires à l’étranger, au grand dam des étudiants. Il y a quelques jours encore, elles examinaient si des plans B, la recherche d’autres destinations, étaient possibles. Mais aujourd’hui, les annulations pures et simples pleuvent. Les parents seront-ils remboursés ? La réponse n’est pas évidente et ce sera du cas par cas en fonction du type de contrat conclu entre l’école et le ou les opérateurs ou prestataires en charge du voyage. “En ce qui concerne les voyages à forfait (NdlR: où un seul opérateur se charge à la fois du transport et de l’hébergement sur place), nous pensons qu’il y a des dispositions légales qui permettent aux écoles de demander un remboursement à l’opérateur, pour non exécution du contrat, qui pourra ensuite être rétrocédé aux parents”, explique Conrad van de Werve du Segec, le Secrétariat général de l’enseignement catholique. Et de faire référence à l’article 30 de la loi du 21 novembre 2017 relatif à la vente de voyage à forfait. Il stipule ceci : “Le voyageur a le droit de résilier le contrat de voyage à forfait avant le début du voyage à forfait sans payer de frais de résiliation si des circonstances exceptionnelles et inévitables, survenant au lieu de destination ou à proximité immédiate de celui-ci, ont des conséquences importantes sur l’exécution du voyage à forfait ou sur le transport des passagers vers le lieu de destination. En cas de résiliation du contrat de voyage à forfait en vertu du présent article, le voyageur a droit au remboursement intégral des paiements effectués au titre du voyage à forfait mais pas à un dédommagement supplémentaire.”

Mais il n’y a pas que les voyages à forfait bien entendu. Et du côté des assureurs, on se montre nettement moins optimistes. Selon eux, le remboursement des voyages scolaires à l’étranger ne pourrait être que partiel, voire même inexistant. Il faudra sans doute plusieurs semaines avant d’y voir plus clair. Les assurances annulation qui auraient été souscrites ne seront en tout cas pas d’un grand secours. “Il faut passer au peigne fin le contrat. Mais il est rarissime que des assurances annulations couvrent des cas de pandémie et d’épidémie dans le lieu de destination. Les motifs d’annulation sont en général liés à l’assuré lui-même ou à son entourage et à des circonstances qui l’empêcherait de partir, mais le cas de figure que nous vivons actuellement n’est pas couvert. Dans certains contrats très très particuliers, une intervention pourrait intervenir en cas d’injonction du Ministère des Affaires étrangères de ne pas se rendre dans tel ou tel pays”, explique François de Clippele, d’Assuralia. Qui ajoute : “Une pandémie, c’est un peu comparable à un risque de guerre: ce dernier n’est pas assuré sauf exception. Car quand un assureur ne sait pas cerner un risque, il ne peut pas y associer une prime”.

  • 2. Annulation de mon voyage aux Etats-Unis avec un T-O.

“L’avis de voyage du ministère des Affaires étrangères pour les Etats-Unis ayant été été modifié ce jeudi, Tui annule tous les voyages vers ce pays jusqu’au 12 avril inclus, explique Sarah Saucin, la porte-parole de Tui Belgium. Les clients concernés sont contactés par notre service clients qui leur propose soit une nouvelle date de départ vers la même destination, une nouvelle destination ou une annulation avec remboursement du montant versé pour le voyage.” “A partir du moment où le vol est annulé vers les Etats-Unis, le tour-opérateur est obligé de proposer une alternative (date ou autre destination) ou un remboursement”, confirme Julie Frère, porte-parole de Test-Achats. Chez Connections, spécialiste de la destination, Frank Bosteels, le porte-parole, nuance: “Le report du voyage plus tard ne pose pas de problème, par contre, pour le changement de destination ou l’annulation et le remboursement, ce sera avec des frais suivant des calculs qui restent à faire”.

  • 3 Annulation de mon vol vers les Etats-Unis

J’ai réservé un vol vers Etats-Unis dans les prochains jours, mais je suis interdit de territoire américain, suite à l’annonce du président Trump. Serais-je remboursé de mon billet d’avion ? Si la compagnie annule le vol, oui ou elle vous proposera un vol à une autre date. Si mon vol est maintenu, cela reste plus flou car la situation est inédite. D’après nos informations, la plupart des compagnies devraient toutefois proposer un remboursmeent ou de postposer gratuitement votre billet.

  • 4. Annulation de mon hôtel aux Etats-Unis

J’ai réservé un hôtel aux Etats-Unis et je devais me rendre dans le mois qui vient outre-Atlantique, serais-je remboursé? Malheureusement, non. “Même en cas d’assurance annulation, il n’y aura pas de remboursement car c’est un cas de force majeure comme ce fût le cas, il y a quelques années, lors de l’éruption du volcan islandais”, précise François de Clippele d’Assuralia qui invite cependant à vérifier les clauses de son contrat assistance