Chaque année, deux calculs sont pris en compte pour déterminer le montant de cette indemnité. 

Le premier tient compte de l'évolution du coût de la vie en se basant sur l'indice santé lissé du mois de mai, qui ne reprend pas le carburant. 80% de l'indemnité kilométrique est calculée sur base de cet indice santé lissé. Les 20% restants reflètent l'évolution sur la dernière année des prix des carburants (diesel et essence). 

En raison de la crise du coronavirus, le prix du litre de l'essence est passé de 1,5575 euro en mai 2019 à 1,2507 euro en mai 2020. Le prix du diesel (de 1,5587 à 1,2626 euro) a suivi la même tendance.