Les crises sont propices au doute. Et la période actuelle ne déroge pas à la règle. Le doute qui s'installe à tous les étages de la société fait le lit d'un autre fléau, celui de la défiance. Dans les prochains mois, la confiance future des Belges dans nos institutions bancaires dépendra donc, avant tout, de leur capacité à dialoguer avec leurs clients. Et cette relation précieuse à devoir développer, Crelan en a fait sa marque de fabrique depuis le début de ses activités sur le marché. Pour aider les entrepreneurs, le bancassureur coopératif repose systématiquement son soutien financier sur quatre grandes valeurs : la responsabilité, la proximité, le respect et la solidarité. Fisco Gest Center, un bureau d’expert-comptable situé à Léglise, en a fait l’expérience positive.

« Il faut toujours croire en ses rêves ! »

« Mon histoire est à la fois simple et unique, parce que c’est la mienne », nous explique Sébastien Gérard. « Fisco Gest Center existe depuis 35 ans. Le bureau a été créé par Michel Grévis. Ce monsieur était mon professeur de TVA durant mes études. Nous avons très vite eu des affinités professionnelles et j’ai eu la chance de faire mon stage chez lui à la sortie de ma dernière année ». Dans la foulée, Sébastien Gérard ressent rapidement le besoin de monter son propre projet. Avoir sa proprefiduciaire est son rêve. Mais le chemin est encore long. Il lui faut d’abord décrocher son agrément. « J’ai dû obtenir l’accès à la profession de comptable, soit l’agrément de l’IPCF devenu aujourd’hui l’ITAA, l’Institut des Conseillers Fiscaux et des Experts Comptables ». En 2012, Sébastien Gérard se lance comme indépendant et en 2016 l’occasion lui est donnée de reprendre l’affaire de son maître de stage. « Je n’avais que 25 ans. J’étais certes très jeune, mais motivé et convaincu. Même si j’ai accusé plusieurs refus, je n’en démordais pas ». Le jeune expert-comptable frappe effectivement à la porte de plusieurs institutions avant de s’adresser à Crelan. « Je me suis heurté à de grosse machines financières qui n’accordent pas beaucoup de place à l’humain. Pouvoir imaginer un rapport à son banquier différent m’a d’autant plus agréablement surpris ». C’est à ce tournant décisif de sa carrière que Sébastien Gérard rencontre Philippe Jacquemin, agent indépendant chez Crelan. « J’ai eu la chance d’être reçu dans un bureau, de défendre mon dossier et d’être écouté avec intérêt. Et puis, au-delà de l’humain, j’ai particulièrement apprécié le professionnalisme des équipes. Monsieur Jacquemin s’est déplacé en personne pour visiter la fiduciaire et s’imprégner de mon projet. Vous ne rencontrez pas cela dans une banque traditionnelle. Aujourd’hui, cinq ans plus tard, toutes les prévisions de croissance sont respectées, voire mieux. Je ne peux que remercier Crelan de m’avoir fait confiance et de continuer à me suivre, que ce soit pour une demande de rénovation de mon bâtiment ou pour de l’achat de matériel ».

« La satisfaction de nos clients : notre meilleure carte de visite »

« La force principale des agences Crelan est le lien de proximité que nous entretenons avec nos clients, ce pourquoi il me tenait à cœur de m’ancrer dans le local. J’ai donc volontairement voulu m’installer dans une petite commune de 5000 habitants. On y a son pharmacien, son épicier et son banquier et ce rapport privilégié à l’autre est des plus appréciable, surtout lorsque l’on traverse un coup dur, comme cette année, pour cause de pandémie », nous explique Philippe Jacquemin. « Même si la charge administrative a été conséquente en 2020, nous avons particulièrement mis à cœur de nous réinventer constamment pour apporter des solutions en soutien à nos clients, au cas par cas et selon leur degré de difficulté ». En ce qui concerne plus particulièrement Sébastien Gérard, il tient aussi à nous préciser : « Nous connaissions bien le bureau. Son prédécesseur avait une très bonne réputation. On s’est donc dit que si le vendeur faisait confiance à un jeune acheteur et s’il restait dans l’affaire encore deux ans pour l’accompagner, nous pouvions accorder notre confiance, d’autant plus que tous les autres voyants étaient dans le vert ». Chez Crelan, une écoute particulière est effectivement accordée aux jeunes entrepreneurs. « Dans ce contexte de crise sanitaire, la nouvelle génération est particulièrement inquiète pour son avenir. On a de plus en plus de jeunes qui viennent frapper à notre porte parce que nous sommes une banque coopérative, ce qui aujourd’hui va dans le sens des valeurs qu’ils entendent porter. Cela fait donc vraiment plaisir de constater que nous travaillons dans le bon sens. Dans notre secteur, le bouche-à-oreille est essentiel. La satisfaction de nos clients est la plus belle des récompenses que l’on peut attendre ! »

Le secteur bancaire se transforme de plus en plus en industrie technologique. Tout en s’adaptant à la numérisation utile au secteur, pour cause de crise sanitaire notamment, Crelan privilégie, en priorité, la présence d'un contact personnalisé dans la relation bancaire. La banque utilise un modèle durable et montre un réel engagement sociétal. La taille humaine est la signature que le groupe 100% belge donne à vos projets.