Les employés qui tombent sous la commission paritaire auxiliaire pour employés (CP 200), et ils sont quelque 450.000, peuvent s'attendre à une indexation salariale annuelle, au 1er janvier 2020, aux alentours de 0,80%, selon les calculs du prestataire de services de ressources humaines Acerta. Au 1er janvier 2019, l'indexation annuelle s'était élevée à 2,16%.

L'indexation des salaires vise à adapter ceux-ci au coût de la vie et est calculée en fonction de l'inflation telle que mesurée par l'indice santé lissé. La hausse des prix pour décembre n'est pas encore connue, ce qui ne permet pas encore de déterminer le niveau précis de l'indexation annuelle mais celle-ci devrait tourner autour de 0,80%, selon Acerta.

La formule de calcul est la suivante: la moyenne des index (indice santé lissé) de novembre et décembre 2019 est divisée par la moyenne des index de novembre et décembre 2018. "Pour novembre 2019, l'indice santé lissé s'élève à 106,73. En partant un instant de l'hypothèse que l'index de décembre 2019 soit aussi élevé qu'en novembre, ceci entraîne un coefficient d'indexation de 100,77%. Pour notre simulation, nous partons cependant du principe que l'augmentation de l'index sera similaire à l'augmentation moyenne de l'index pour octobre et novembre 2019. Selon cette hypothèse, le coefficient d'indexation est de 100,80%. Cela signifie que tous les salaires des employés occupés dans la commission paritaire auxiliaire CP 200 augmenteront de 0,80% à compter du 1er janvier 2020", explique Acerta.

Outre la CP 200, d'autres secteurs ont un système d'indexation qui prévoit chaque début d'année une adaptation annuelle des salaires à l'inflation. Les travailleurs de l'industrie alimentaire, du commerce alimentaire, du secteur primaire et, par exemple, les employés de casino peuvent également s'attendre le 1er janvier à une adaptation de leur salaire à l'inflation, rappelle le prestataire de services de ressources humaines.