La thématique du pouvoir d’achat a toujours été, naturellement, un point d’attention important des ménages. On l’a vu, avant les élections de mai 2019, la bataille faisait rage entre les différents partis politiques sur le bilan du gouvernement Michel, notamment après le tax shift. La question du pouvoir d’achat est éminemment complexe. Et ne peut se limiter à relayer les chiffres des uns et des autres. 

Au-delà du nécessaire décodage de cette question, avec le traitement journalistique ad hoc, La Libre Eco entend participer aussi à cette réflexion sur le pouvoir d’achat et la gestion d’un budget en accompagnant ses lecteurs dans la recherche des solutions financières qui leur conviennent le mieux.

En partenariat avec Top Compare, La Libre Eco veut proposer à ses lecteurs des comparatifs sur la plupart des produits financiers courants des ménages. À la recherche d’un crédit hypothécaire, d’un prêt “auto”, d’une carte de crédit ou d’une assurance-vie ? La Libre Eco relaiera les comparaisons de Top Compare, société faisant le tour complet du marché sur chacun de ces produits (et bien d’autres).

Ce n’est pas tout. En partenariat avec l’UCM et la Fédération des notaires, notamment, la nouvelle plateforme de La Libre Belgique entend compléter l’information découlant de l’actualité ou de dossiers plus fouillés par des contenus plus pédagogiques, très factuels, expliquant les tenants et aboutissants d’une thématique spécifique. Pour les particuliers comme pour les entreprises . La naissance d’une société, les cotisations sociales, les sources de financement, le développement et la cession d’une société (et la forme qu’elle peut prendre), pour ne prendre que ces quelques exemples, feront l’objet d’informations plus intemporelles, à vocation didactique, de la part de l’Union des Classes Moyennes (UCM).

La Fédération des notaires jouera ce même rôle pédagogique sur les grandes questions de société ayant des implications essentiellement financières : les successions, l’immobilier, le mariage, etc.