Le concept révolutionnaire de maison à énergie positive vise à réaliser ou à rénover des bâtiments produisant, à moyen terme, plus d'énergie qu’ils n'en consomment. De quoi faire réduire notre empreinte écologique, mais aussi faire des économies d’énergie. Remplacer votre vieille chaudière - même si elle fonctionne encore très bien - est un geste positif que vous pouvez faire pour l’environnement. N’attendez pas pour la changer. Il est temps pour l’énergie positive ! Optez pour le gaz !

Moins d’émissions de CO2

Le gaz naturel peut être utilisé pour cuisiner, pour chauffer l’eau des sanitaires et comme combustible pour alimenter son système de chauffage. En Belgique, 47% de la population (stat. Febeg) a choisi le gaz naturel pour se chauffer. Votre maison, votre environnement et votre santé en ressentiront tous les nombreux bienfaits. Le gaz est une source d’énergie fiable, verte, abondante et bonne pour l’environnement et la qualité de l’air (40% d’émissions de CO2 en moins, moins de particules fines et de NOx). Vous serez aussi ravi d’apprendre que les chaudières à condensation au gaz se combinent parfaitement à des sources d’énergies renouvelables comme des panneaux solaires, un boiler solaire ou encore une pompe à chaleur. Et qu’ils peuvent ainsi vous offrir un rendement encore plus élevé.

Une solution plus écologique

Le gaz est un combustible de plus en plus respectueux de l’environnement : nous passerons ainsi bientôt au biométhane, un gaz renouvelable produit par le secteur agricole et les déchets, qui possède les mêmes avantages que le gaz, mais qui est pratiquement neutre en CO2. En optant dès aujourd’hui pour le gaz, et en passant plus tard au gaz « vert », vous jouez la sécurité pour l’avenir. Et avec une neutralité énergétique quasi-totale, vous respectez les objectifs climatiques pour votre maison. Le passage au gaz ‘vert’ ne requiert pas ou peu de modifications et son coût reste limité car il n’est pas nécessaire d’acheter une installation différente ni de changer les tuyaux dans la maison ».

Vous avez déjà une chaudière au gaz ?

Un quart des ménages qui se chauffent au gaz naturel possède toujours une chaudière de plus de 20 ans. Une nouvelle chaudière à condensation va diminuer vos émissions de CO2. Une manière idéale, donc, de réduire votre empreinte écologique. Les chaudières à condensation au gaz se combinent aussi parfaitement à des sources d’énergies renouvelables comme des panneaux solaires, un boiler solaire ou une pompe à chaleur, ce qui peut aussi vous offrir un rendement encore plus élevé. En 2020, plus de 200.000 des chaudières à gaz à condensation ont été achetées.

Confinés : et du côté consommation ?

Plusieurs facteurs influencent la consommation énergétique d’une famille. Le premier d’entre eux est, bien évidemment, le nombre de personnes qui vivent sous le même toit. À côté de cela, on citera également :

  • la superficie de la maison/de l’appartement ;
  • le mode de vie (présence ou pas la journée) ;
  • l’isolation ;
  • et le type de chaudière.

Depuis le début de la pandémie, le télétravail est devenu la règle. Nous sommes invités à rester chez nous, ce qui a un impact sur nos consommations d’énergie. La consommation des ménages a augmenté. Le gaz est et reste une des formes d’énergie les plus économiques. Tant sur le plan de l’achat que de la consommation, les économies peuvent s’avérer considérables. En un an, le prix du gaz a d’ailleurs baissé de 30%, réduisant la facture de plus de 230 euros par an. Une nouvelle chaudière à condensation consomme, en outre, moins d’énergie. L’installation d’une nouvelle chaudière à condensation au gaz est aussi moins chère que celle d’une chaudière à condensation au mazout. Le coût d’entretien est aussi moins élevé.

© gas.be

Convaincu(e) des avantages ? Il y a aussi des primes !

1.- Au moins 500 euros de prime
Vous êtes à présent convaincu(e) que moderniser votre installation de chauffage est une excellente idée ! Cerise sur le gâteau, si vous remplacez une chaudière au gaz installée il y plus de 20 ans, gas.be vous donne un coup de pouce en énergie positive avec la prime de remplacement d’au moins 500 euros sur : prime.gas.be . De quoi amortir encore plus rapidement votre achat et vous chauffer de manière écologique, économique et confortable. Lisez le témoignage de Danielle ici .

2.- Les primes des gestionnaires de réseaux
Les gestionnaires de réseau de distribution accordent aussi des primes. Ainsi, ORES et RESA offrent des primes pour une nouvelle chaudière à condensation au gaz et/ou si vous passez du mazout au gaz naturel. Selon que vous possédez ou non déjà un compteur gaz naturel, ORES propose plusieurs primes :

  • Vous n’avez pas de compteur : le raccordement standard est gratuit. Vous bénéficiez en plus d’une prime de 250€ ou de 400€ selon que vous installez votre chaudière au gaz dans un logement neuf ou que vous remplaciez votre ancienne chaudière par une neuve ;
  • Vous avez un compteur gaz scellé ou ouvert : la prime s’élève à 400€ pour l’installation d’une chaudière au gaz à condensation.

Chez RESA, vous recevez 250€ de prime pour l’installation d’une chaudière dans une nouvelle construction. Si vous passez du mazout au gaz, la prime est de 400€. Dans les deux cas, le raccordement standard au réseau est gratuit.

Pensez aussi aux primes régionales. A Bruxelles, pour le chauffage, les primes 2021 sont :

  • La chaudière au gaz, le générateur à air chaud, l’aérotherme au gaz : primes de 700€ à 1200€ pour une chaudière jusqu’à 40 kW (au-delà, bonus de 5€/kW). Le tubage peut aussi être pris en charge pour les 10 premiers mètres. De 50€ et 70€ par mètre ;
  • un bonus (nouveau) pour encourager les Bruxellois à remplacer leur chaudière à mazout ou leur poêle à mazout ou au charbon par une chaudière au gaz à condensation (ou une pompe à chaleur ou un chauffe-eau solaire). Le montant dépend de votre niveau de revenus (A, B ou C). Si vous possédez une chaudière à mazout, le bonus s’élève à 300€, 350€ ou 500€. Si vous avez un ancien poêle à mazout ou au charbon, les montants sont alors de 600€, 700 € et 1 000€.

Prêt(e) pour l’installation ?

Pour percevoir ces primes, votre maison devra être raccordée au réseau de distribution de ces gestionnaires de réseaux. Une nouvelle chaudière à condensation se raccorde facilement à vos radiateurs ou à votre système de chauffage par le sol et l’installation est rapide, surtout lorsque vous faites appel aux services d’un professionnel agréé ou CERGA certifié. Il s'agit d'un professionnel qui dispose d'un label de qualité pour les installations au gaz naturel.

Il est temps pour l'énergie positive !
#energie-positive #ensemble-tout-est-possible
Vous voulez en profiter ? Rendez-vous vite sur : gas.be/energiepositive
Des questions? : support@gas.be

(*) 500 euros pour un nouveau système de chauffage central au gaz naturel d’une puissance nominale maximale de 70 kW (chaudière à condensation, pompe à chaleur au gaz, générateur d’air chaud à condensation, pompe à chaleur hybride au gaz naturel, micro-cogénération au gaz naturel). 5 euros supplémentaires par kW sont octroyés avec un plafond de 2500 euros par appareil (correspondant à 470 kW).

Tous vos avantages en un coup d’œil :
De -30% à -48% de tonnes de CO2/an ;
de 440 € à 700€ d’économie/an ;
500 € (*) de prime au remplacement octroyée par Gas.be ;
Des primes accordées par les gestionnaires de réseaux ORES et RESA ;
Parfaitement combinable avec les énergies renouvelables, pour encore plus d’économie.