Mes Finances

Les travailleurs pourront acheter des trottinettes, des monoroues ou des hoverboards, qu'ils soient sans moteur ou pourvus d'un moteur électrique, avec leurs écochèques à partir du 1er septembre, a-t-on appris jeudi. 

Ainsi en a décidé le Conseil national du travail, qui réunit les partenaires sociaux. La liste des produits et services pouvant être acquis avec des écochèques a été complétée à la suite de l'instauration du budget mobilité depuis le 1er mars dernier. La dimension de "mobilité douce" au sein de ce budget est importante et justifie cette modification, selon le Conseil national du travail.

Le budget mobilité permet aux travailleurs de répartir librement une somme d'argent sur divers moyens de transport, de manière à ce qu'ils atteignent leur lieu de travail de façon plus fluide, tout en respectant davantage l'environnement.

Dans les faits, certains commerces acceptent déjà le paiement par écochèques pour ces modes de transports.