Plus de 260.000 reports de paiement ont été accordés aux particuliers et aux entreprises depuis le début de la crise du coronavirus, indique vendredi Febelfin dans son bilan hebdomadaire.

Il s'agit de 122.393 reports de paiement pour des crédits hypothécaires, 4.342 reports de paiement pour des crédits à la consommation et 133.439 reports de paiement pour des crédits aux entreprises. Concernant ces dernières, plus de 80% des reports de paiement sont accordés aux PME et aux indépendants.

Depuis le 31 mars, les particuliers ont la possibilité de demander un report de paiement de leur crédit hypothécaire, sous certaines conditions. Et depuis le 20 mai, les particuliers peuvent également demander un report de paiement pour leur crédit à la consommation. Les entreprises considérées comme viables et les travailleurs indépendants peuvent également bénéficier de certaines facilités de remboursement.

Par ailleurs, Febelfin constate que certaines habitudes de paiement prises ou renforcées durant le confinement perdurent. "Payer par carte ou par smartphone est en effet un moyen extrêmement sûr et hygiénique de régler ses achats, d'autant plus si le paiement est sans contact. Les Belges ont adapté leur comportement de paiement en conséquence et semblent conserver cette nouvelle habitude numérique", souligne l'organisation sectorielle.