Au 1er janvier 2019, 3.759.000 Belges constituaient une pension complémentaire (2e pilier), soit 2% de plus qu'en 2018. 

Ces pensions complémentaires représentent 85,6 milliards d'euros (+6,5% par rapport à 2018), indique lundi la FSMA, l'Autorité des services et marchés financiers. Les droits de pension constitués s'élèvent à 59,3 milliards d'euros pour les salariés et à 26,2 milliards d'euros pour les indépendants.

L'organisation de la pension complémentaire est étroitement liée au statut professionnel de la sécurité sociale. 85% des affiliés constituent des droits de pension en tant que salariés, 10% en tant qu'indépendants et 5% des affiliés sont à la fois salariés et indépendants, souligne la FSMA.

La réserve acquise moyenne pour une personne qui constitue une pension complémentaire et qui approche l'âge de la retraite - le groupe d'âge des 55 à 64 ans - s'élève à 54.384 euros.

Toutefois, cette moyenne globale masque des différences majeures. Ainsi, la réserve médiane pour ce groupe d'âge n'est que de 8.747 euros. Pour les hommes, la réserve moyenne acquise pour ce groupe d'âge est de 68.550 euros. C'est beaucoup plus élevé que pour les femmes (32.030 euros), précise encore la FSMA.

Quatre cinquièmes des réserves de pension sont gérés par des entreprises d'assurance, dont plus de 90% dans un produit d'assurance de la branche 21.