Le montant total accumulé sur les comptes courants en Belgique est passé à 304,3 milliards d'euros fin février, soit davantage que sur les comptes d'épargne traditionnels, selon les chiffres de la Banque nationale publiés mercredi. Ce phénomène peut notamment s'expliquer par les taux d'intérêt très bas. Les comptes d'épargne réglementés, avec un taux d'intérêt minimum de 0,11 %, atteignaient un montant total de 297,9 milliards d'euros à la fin du mois de février.

Un an auparavant, et donc avant la crise du coronavirus, les comptes d'épargne réglementés totalisaient 283,7 milliards d'euros et les comptes courants 264,8 milliards d'euros.