Beaucoup ont attendu jusqu'au dernier moment. Sur toute l'année, le fisc a reçu pour 318 millions d'euros de demandes de régularisation. Environ 10 millions d'euros devraient encore être ajoutés à ce montant, car il était possible, dans certains cas, de faire une déclaration provisoire d'un euro avant la date limite et de déclarer le montant correct dans les six mois. Vingt-quatre cas ont pu bénéficier de cette disposition.

Les contribuables ayant encore de l'argent non déclaré doivent tenir compte du fait que les partis du gouvernement De Croo ont inscrit dans leur accord de coalition que la possibilité de régularisation fiscale cessera au niveau fédéral à la fin de 2023.