Aujourd'hui, près de la moitié des paiements par carte (47 %) sont réalisés sans contact, contre seulement 16 % en février dernier, constate Febelfin à quelques jours de Noël. Par ailleurs, le recul des retraits d'argent se poursuit. Si en 2016, 63 % des achats étaient effectués en espèces, cette proportion a baissé à 58 % en 2019, indique encore la Fédération belge du secteur financier.

Le relèvement des limites pour les paiements sans contact ainsi que la demande croissante des commerçants d'avoir recours à ce mode de paiement pour des raisons d'hygiène ont sans doute participé à leur hausse cette année.