Tout savoir sur le mariage et la cohabitation

Il existe plusieurs formules pour régler votre mariage : ce sont les régimes matrimoniaux. Les plus courants sont :

Si vous ne rédigez pas de contrat de mariage, vous êtes automatiquement marié sous le régime légal de la communauté. Les autres régimes nécessitent un contrat de mariage.

En outre, un contrat de mariage vous permet aussi d’adapter chaque régime (y compris le régime légal) à votre situation personnelle. Tout contrat de mariage doit être rédigé devant un notaire.

Il est d’autant plus recommandé de consulter un notaire au préalable car il est plus coûteux de signer un acte de modification de régime matrimo- nial après vous être mariés, plutôt que d’établir un contrat de mariage avant.

En effet, la rédaction d’un tel contrat après mariage implique un changement de régime matrimonial, procédure longue (impliquant parfois un inventaire de tous les biens, voir plus loin), et parfois coûteuse.

A côté des règles auxquelles tous les époux sont obligés de se soumettre, (le régime primaire vu plus haut), les autres règles résultent du régime secondaire choisi. Plusieurs facteurs sont déterminants dans le choix de votre régime secondaire : être indépendant ou salarié, la fortune personnelle, les antécédents éventuels (l’un des époux est divorcé et a, en outre, des enfants issus de cette précédente union, etc).

Chaque régime matrimonial a ses propres conséquences en matière de gestion des biens, de partage des revenus, de dettes, et de partage des biens après divorce et après le décès d’un des époux… Le choix de votre régime matrimonial est donc très important et dépendra de votre situation professionnelle, familiale et patrimoniale.