Le montant moyen versé dans le cadre d'une pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) est de 27 404 euros, ressort-il jeudi d'une étude bisannuelle de l'autorité des marchés financiers (FSMA). Au 1er janvier 2020, 500 492 travailleurs indépendants avaient souscrit une telle convention, tandis que 232 593 dirigeants d'entreprise étaient affiliés à un engagement LPCDE (pension complémentaire des dirigeants d’entreprise). Un total qui est en hausse de 6 % en deux ans. Un peu plus de 5 000 travailleurs indépendants personnes physiques sont eux engagés sous le régime de pension complémentaire LPCIPP (pension complémentaire pour indépendants en personne physique).

En la matière, le cumul est fréquent relève la FSMA, puisque 31 % des travailleurs indépendants ayant souscrit une convention PLCI sont également affiliés à un engagement de pension LPCDE et 64,5 % des dirigeants d'entreprise ayant une LPCDE combinent avec une PLCI. Enfin, 98 % des travailleurs ayant souscrit une LPCIPP disposent aussi d'une PLCI.

Au total, environ 64 % des indépendants à titre principal ont constitué une pension complémentaire au cours de l'année 2019. La proportion de femmes augmente d'année en année dans tous les régimes, note l'autorité des marchés : 38% dans la PLCI (+2,5 % par rapport à 2015), 25 % dans la LPCDE (+2 %) et 41 % dans la LPCIPP (+1 %).

En 2019, le rendement moyen sur une PLCI était de 2,5 %, pour un chargement d'encaissement s'élevant en moyenne à 3,66 %.

Au moment du départ à la retraite, le montant moyen versé dans le cadre d'une convention PLCI (27 404 euros) et dans le cadre d'une convention LPCIPP (28 323 euros) n'atteignent pas le quart du capital moyen versé en vertu d'un engagement LPCDE (129 224 euros), constate la FSMA.