Essence ou diesel ? Si pendant longtemps ces deux possibilités étaient les seules options lors de l'achat d'une voiture de société, la nouvelle fiscalité en vigueur depuis le 1er janvier - et la complexité qui lui est inhérente - apporte son lot d'incertitudes.Un logiciel en ligne sera prochainement lancé pour tout connaître du véhicule sur lequel vous avez flashé.

Le Salon de l’auto est fermé depuis quelques semaines, mais ce n’est pas pour autant que le commerce des voitures neuves s’arrête en Belgique. Les actions s’enchaînent tout au long de l’année, d’une marque ou d’un concessionnaire à l’autre, et les Belges se laissent souvent tenter par l’achat d’un nouveau véhicule. Mais dans un temps où la voiture est dans le viseur des différents gouvernements du pays et que la gamme des moteurs s’est largement étendue sur le marché, il y a de quoi avoir l’esprit embrouillé.

Entre le thermique, diesel ou essence, l’électrique, l’hybride, le plug-in hybride ou autre CNG ou LPG, les questions fusent. "Quel modèle a la meilleure autonomie ? Et par rapport à ma consommation ? Est-ce fiable ? Et dans les années à venir ?"

Et, évidemment, la question qui se pose le plus est celle de l’argent. Le prix du carburant, le prix d’achat et les taxes inquiètent évidemment les consommateurs, et force est de constater qu’il est difficile de s’y retrouver. À partir de ce constat, la société Wolters Kluwer a décidé de mettre au point un outil en ligne permettant aux particuliers et aux indépendants de calculer la valeur fiscale de leur nouveau véhicule. Une manière d’éviter les mauvaises surprises au moment de payer sa taxe de mise en circulation, ou encore sa taxe de roulage. Pour les indépendants, cela va même plus loin puisqu’on peut connaître la déductibilité de sa voiture de société.

Un outil construit et testé avec l’aide de comptables et d’experts en fiscalité et qui a pour but de facilité le travail de chacun. "Les choix s’avèrent de plus en plus stressants, souligne Geert Dilles, conseiller fiscal. Nos clients nous contactent tous les jours pour être aidés et conseillés en matière fiscale et faire leur choix parmi les modèles thermiques, électriques ou hybrides. Et ces contacts se sont intensifiés avec le changement de la fiscalité et le Salon de l’auto."

Très simple à utiliser - il suffit d’encoder la marque du véhicule, le modèle, le type de moteur ou encore la région où vous habitez -, ce logiciel en ligne sera disponible à la fin du mois de mars pour les entreprises.