Si l'on vous téléphone pour vous proposer une location d'emplacement, de box de parking, ou un achat de chambre d’EHPAD au Portugal, méfiez-vous. En effet, ces dernier mois, de nombreux consommateurs ont signalé à l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA) avoir été approchés par des sociétés leur proposant des offres douteuses.

A la clef : des rendements bien supérieurs à ceux du marché, et souvent même garantis, grâce à des comptes d’épargne via des investissements sous-jacents divers.

Il s'agit d'arnaques, qui arrivent bien souvent jusqu'à vous sans aucune raison, ou dans certains cas à la suite du remplissage d'un formulaire de contact en ligne.

Des sociétés sans agrément

Les sociétés qui proposent ce type d'offres frauduleuses ne disposent d’aucun agrément et ne sont pas autorisées à fournir des services d’investissement sur le territoire belge. De plus, il s’agit très vraisemblablement de fraudes à l’investissement, ce qui signifie qu’au final, les montants versés ne seront jamais restitués.

La FSMA a dressé une liste d'un certain nombre de fausses offres qui circulent en ce moment. Elles concernent Alpha Connect Capital France (www.accfrance.com), Dutch Options & Futures institute BV, Global Multi Trade, ITM IMMO LOG, International Financial Advisers, Omicron SCPI, Oranje Vest BV, PMB Invest et Themis Patrimoine.

Ces sociétés usurpent l’identité d’entreprises d’investissement agréées, respectivement : Alpha Connect Capital GmbH, Dutch Options and Futures Institute BV, International Financial Advisers SARL, Omicron Investment Management GmbH, Oranjeveste BV et PMB Capital LTD.

Que faire ?

Pour se prémunir de ces arnaques, il est indispensable de rester vigilant face à d'éventuelles offres trop alléchantes, surtout si elles vous sont proposées par téléphone. De plus, la FSMA a mis en place un test spécifique en ligne pour savoir si l'offre qui vous est faite est une fraude ou non. Il est aussi possible de contacter directement la FSMA.

En outre, vous pouvez toujours vérifier si la société qui vous a contacté possède bien un agrément, consulter les mises en gardes sur le site de la FSMA, vous méfier si l'on vous parle d'investir à l'étranger, et bien sûr ne jamais vous lancer dans un projet dont vous ne comprenez pas parfaitement tous les aspects.

Enfin, dans le cas où vous seriez victime d'une fraude, veillez dans un premier temps à ne verser aucune somme supplémentaire à l'interlocuteur. Par exemple, si un remboursement est promis en échange d’un dernier versement, ne pas y céder, puisque c'est une technique bien connue des escrocs. Il est nécessaire de contacter immédiatement la police locale afin de porter une plainte bien documentée. Et finalement, signaler l’arnaque à la FSMA permettra peut-être, par la suite, d'éviter à d'autres le même sort que vous.