Le "tax shift" accuse un déficit de financement de 7,5 milliards d'euros

C'est l'une des conclusions qu'on peut tirer d'une étude de la KU Leuven.

Le "tax shift" accuse un déficit de financement de 7,5 milliards d'euros
©PHOTONEWS
C'est l'une des conclusions que l'on...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité