Ce que cachent les craintes sur les prêts hypothécaires

Ce que cachent les craintes sur les prêts hypothécaires
La mise en garde de la BNB a été entendue par le ministre De Croo. Elle s’inscrit dans un contexte européen risqué.

Sur quel volet du rapport annuel de la Banque nationale paru ce vendredi les hommes et les femmes politiques allaient-ils réagir ? Sur l’idée de régionaliser la négociation des salaires, idée décriée par les syndicats ? Que nenni. Sur les chiffres du chômage (6 % en 2018) qui seraient biaisés par l’exclusion d’une catégorie de jeunes ? Que nenni. Le premier (et quasi le seul) à faire une intervention est le vice-Premier Open VLD Alexander De Croo qui, il est vrai, est le ministre de tutelle de la Banque nationale. Et il a repris à son compte une des inquiétudes formulées dans le rapport, à savoir la prise de risque de plus en plus élevée des banques sur le marché hypothécaire.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité