Fin de semaine plus tendue pour les places Boursières

Fin de semaine plus tendue pour les places Boursières
©Pexels
La Libre Eco avec AFP

Alors que les marchés commençaient à surmonter les craintes quant au coronavirus, les principales places Boursières étaient en baisse ce vendredi tout comme Wall Street a ouvert légèrement dans le rouge.

Chez nous, voici quelques-uns des plus gros écarts à la Bourse de Bruxelles. 

A la hausse : Keyware Tech. (+ 4,68 0,89) ; Oxurion (3,28 3,31) ; Intervest Offices (2,46 27,10) ; Orange Belgium (2,37 19,86) ; Shurgard (2,18 32,85).

A la baisse : Akka ( - 18,06 54,90) ; Umicore (9,59 42,05) ; Cenergy (6,25 1,35) ; Euronav (6,12 8,59) ; Asit (5,41 0,25).

> Ne manquez pas notre Revue boursière : le temps de la béatitude boursière

La Bourse de Paris a légèrement reculé vendredi (-0,14%), renouant avec la prudence après quatre séances de hausse face à un coronavirus toujours virulent, mais l'indice a toutefois réussi à se maintenir au-dessus des 6.000 points.

L'indice CAC 40 a reflué de 8,43 points à 6.029,75 points. La veille, il avait fini dans le vert (+0,88%).

La Bourse de Londres a terminé en baisse de 0,51% vendredi, dans un marché à nouveau inquiet de l'épidémie de coronavirus après une série de quatre séances de hausse consécutives.

A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a perdu 38,09 points, à 7.466,70 points. Sur la semaine écoulée, il a pris 2,48%.

"Les craintes sur l'impact économique du coronavirus persistent alors que les marchés s'éloignent de leurs récents plus hauts", souligne Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

Le marché britannique a faibli après avoir fortement progressé depuis le début de la semaine en raison d'un apaisement des inquiétudes sur l'épidémie partie de Chine.

Mais "l'épidémie de coronavirus est loin d'être terminée", prévient M. Campbell, relevant par ailleurs que l'agence de notation Standard & Poor's a abaissé sa prévision de croissance pour la Chine à 5% cette année, contre 5,7% attendu jusque là.

La Bourse de Francfort a fini vendredi en baisse, le Dax cédant 0,45%, après de mauvais chiffres de l'industrie allemande en pleine incertitude sur l'impact du nouveau Coronavirus.

L'indice vedette a reculé de 61,01 points pour finir à 13.513,81 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté cédé 0,82%, à 28.671,90 points.

Après un léger rebond en novembre, la production industrielle allemande a fortement chuté de 3,5% en décembre sur un mois, selon des chiffres publiés vendredi par l'institut Destatis.

Les investisseurs gardent également un oeil sur l'évolution du nouveau Coronavirus, partagés entre "risque que l'impact conjoncturel puisse être plus important que prévu" et "espoir de voir les faiblesses de croissance disparaitre dans deux ou trois mois", note Jochen Stanzl, analyste chez CMC Markets.

Sur le même sujet