Revue boursière : le temps de la béatitude boursière

 Après un frisson, les indices boursiers sont repartis vers les sommets.

Revue boursière : le temps de la béatitude boursière
©Shutterstock

La réouverture, lundi matin, des places de cotation chinoises était attendue avec une certaine nervosité par les opérateurs sur les principales bourses occidentales.

Mais l’inquiétude, naturelle après 10 jours de suspension des activités pour les fêtes du Nouvel An chinois, et les restrictions de mouvement imposées aux populations en raison de la progression de l’épidémie de coronavirus, a disparu en quelques heures, en dépit de la chute de près de 10 % des indicateurs de tendance locaux. Des observateurs du secteur financier, surpris de la reprise positive de l’évolution des cours sur les places occidentales, ont évoqué une forme de béatitude. Mais, finalement, les places chinoises n’ont fait qu’encaisser en un jour ce que Hong Kong avait affiché durant la semaine écoulée. Et de son côté, la Banque de Chine a injecté d’abondantes liquidités...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet