Rapprochement Carrefour Couche-Tard : le titre Carrefour plonge en Bourse

Rapprochement Carrefour Couche-Tard : le titre Carrefour plonge en Bourse
©AFP
La Libre Eco avec AFP

Le titre du groupe Carrefour plongeait de plus de 5% lundi matin après l'échec d'un rapprochement avec le groupe canadien Couche-Tard, suite à un veto du gouvernement français concernant une fusion.

Vers 11H30 (10H30 GMT), le titre du groupe de grande distribution perdait 5,57% à 15,69 euros, retrouvant ainsi pratiquement le niveau autour duquel il évoluait avant l'officialisation du projet de rapprochement avec le canadien mercredi dernier.

"La prime de fusion a disparu", commente Laurent Le Grin, directeur général de Degroofpetercam, auprès de l'AFP.

Après s'être initialement envolé à la suite de l'officialisation de discussions entre les deux groupes, Carrefour a plongé après le "non" du gouvernement français, "courtois, mais clair et définitif", selon le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Cette prise de position a été d'autant plus dissuasive que le gouvernement a le pouvoir de bloquer les opérations de rachat dans l'industrie agroalimentaire, via la réglementation sur le contrôle des investissements étrangers.

L'entreprise canadienne et le distributeur français ont annoncé samedi qu'ils avaient "interrompu" des discussions sur un rapprochement, mais dans le même temps indiqué qu'ils allaient "examiner des opportunités de partenariats opérationnels".

Selon les analystes de Citi, cités par Bloomberg, cet échec pourrait permettre à Carrefour et à Casino d'envisager une fusion.

"Peut-être que les pourparlers entre Carrefour et Couche-Tard vont précipiter ces discussions", abonde Laurent Le Grin, précisant toutefois que "le rapprochement n'est pour l'instant pas anticipé par le marché".