"Une hausse des taux très limitée pourrait intervenir d’ici à la fin de l’année 2021"

"Une hausse des taux très limitée pourrait intervenir d’ici à la fin de l’année 2021"
©Shutterstock
La situation des marchés obligataires était déjà marquée depuis quelques années par des taux d’intérêt au plancher. En cause : essentiellement les politiques monétaires accommodantes des banques centrales. En 2020, on a assisté...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité