Les Bourses européennes se maintiennent sur la pente ascendante à la clôture, le Bel 20 frôlant l'équilibre

Les Bourses européennes se sont maintenues dans une tendance haussière ce mardi à la fermeture, faisant fi d'indicateurs en demi-teinte aux États-Unis.

placeholder
© Shutterstock
La Libre Eco avec Belga

Le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles et ses voisins européens devaient subir quelques prises de bénéfices dans l'après-midi de mardi jusqu'à ne conserver que 0,01 % d'avance à 4.221,19 points pour une cinquième séance consécutive de hausse. Onze de ses éléments restaient positifs, WDP (32,40) étant stationnaire.

La Bourse de Paris a fini dans un climat de confiance inébranlable (+0,35 %), faisant fi d'indicateurs en demi-teinte aux États-Unis. L'indice CAC 40 est monté de 23,17 points à 6.639,52 points, un nouveau plus haut de clôture depuis septembre 2000. Il signe ainsi sa 9e séance de hausse sur le mois de juin, contre deux séances de baisse.

En outre, les indices Dax de la Bourse de Francfort et FTSE-100 de la Bourse de Londres ont terminé tous les deux en hausse de 0,36 %, respectivement à 15 729.52 et 7 172.48 points.

Valeurs de clôture du 15 juin 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 65,21 (64,61)
  • Ackermans + 136,00 (134,30)
  • Aedifica + 111,50 (111,20)
  • Ageas + 49,65 (49,36)
  • Aperam - 46,38 (47,37)
  • arGEN-X - 258,60 (263,40)
  • Cofinimmo + 131,30 (130,90)
  • Colruyt - 51,76 (51,86)
  • Elia + 93,80 (93,50)
  • Galapagos - 63,93 (65,00)
  • GBL - 93,90 (94,28)
  • KBC + 68,16 (68,02)
  • Melexis - 89,50 (90,10)
  • Proximus + 17,56 (17,37)
  • Sofina - 349,40 (352,00)
  • Solvay - 111,45 (112,30)
  • Telenet + 32,52 (32,42)
  • UCB + 84,22 (83,44)
  • Umicore + 49,78 (49,50)
  • WDP = 32,40 (32,40)

Avis des brokers pour Nyxoah, Greenyard et Umicore :

Nyxoah (+4,6 % à 24,95 euros) a été confirmé à "acheter" chez Kepler Cheuvreux, l’objectif étant relevé de 21 vers 28 euros. Cette révision fait suite à la publication de données cliniques positives pour un programme dans le pipeline. "Cette nouvelle est un facteur qui réduit le risque sur le dossier", estime l’analyste. "Nous pensons également que le titre va profiter à court terme de son introduction sur le Nasdaq", une opération qui devrait faire rentrer 100 millions de dollars dans les caisses du groupe, et qui pourrait se dérouler dès le mois de juillet.

Greenyard (-1,8 % à 10,02 euros) a enregistré deux révisions favorables au niveau des objectifs de cours suite à la publication des résultats pour l’exercice 2020 / 2021, de 9,6 vers 11,5 euros chez KBC Securities ("acheter") et de 10 vers 13 euros chez Degroof Petercam ("acheter"). "Le groupe nous semble être désormais sur la bonne voie, après un bon exercice 2020 / 2021", souligne l’analyste de KBC Securities, "et la direction a même relevé ses objectifs pour l’année en cours".

Umicore (+0,6 % à 49,78 euros) a récemment vu sa couverture reprise à "sous-performer" chez le Crédit Suisse, l’objectif étant fixé à 33 euros. De son côté, Barclays a confirmé son avis "sous-performer" avec un objectif relevé de 33 vers 38 euros. L’analyste du second courtier souligne que le CEO Marc Grynberg est dans la dernière année de son mandat, et estime en conséquence que le groupe a laissé suffisamment de marge pour être en mesure d'atteindre les objectifs fixés pour 2021.


Sur le même sujet