Les Bourses européennes ont clôturé en petite hausse dans l'attente de la décision de la Fed

Les Bourses européennes ont terminé la journée de mercredi sur une petite hausse, avant d'être fixées sur la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) dans la soirée.

placeholder
© Shutterstock
La Libre Eco avec G. Se.

L'indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles devait rejoindre ses voisins européens à la hausse jeudi vers midi, mais il subissait toujours la forte pression de Colruyt (45,85) dont les résultats faisaient plonger le titre de 11,42 %. Notre indice de référence terminait malgré cela sur une hausse de 0,12 %, à 4.226,29 points avec 12 de ses éléments dans le vert.

La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,20 %, accroissant prudemment ses gains avant d'être fixée sur la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) dans la soirée, qui ne devrait toutefois pas réserver de surprise. L'indice CAC 40 a gagné 13,13 points à 6.652,65 points, un nouveau plus haut en clôture depuis le 12 septembre 2000. Il connaît ainsi sa 10e séance de hausse sur le mois de juin, contre deux séances de baisse.

De son côté, le Dax de la Bourse de Francfort perdait 0,12 % à 15 710.57 points. Le FTSE-100 de la Bourse de Londres gagnait lui 0,17 % à 7 184.95 points.

Valeurs de clôture du mercredi 16 juin 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 65,34 (65,21)
  • Ackermans - 135,50 (136,00)
  • Aedifica + 113,20 (111,50)
  • Ageas + 49,68 (49,65)
  • Aperam + 46,47 (46,38)
  • arGEN-X + 262,20 (258,60)
  • Cofinimmo - 131,20 (131,30)
  • Colruyt - 45,85 (51,76)
  • Elia + 94,10 (93,80)
  • Galapagos - 63,69 (63,93)
  • GBL + 93,94 (93,90)
  • KBC - 67,10 (68,16)
  • Melexis - 89,35 (89,50)
  • Proximus + 17,62 (17,56)
  • Sofina + 353,40 (349,40)
  • Solvay - 111,05 (111,45)
  • Telenet - 32,20 (32,52)
  • UCB + 85,52 (84,22)
  • Umicore + 50,96 (49,78)
  • WDP + 32,44 (32,40)

Avis des brokers pour Colruyt, Intervest Offices & Warehouses et Proximus :

Colruyt (-11,4 % à 45,85 euros) a été confirmé à "sous-pondérer" chez Barclays Capital, l’objectif étant toutefois descendu de 48,5 euros vers 46 euros suite à la publication des résultats pour l’exercice 2020/2021, marqués par une poursuite de la baisse pour la part de marché du distributeur sur la Belgique et par des objectifs très prudents pour l’exercice en cours. De leur côté, les analystes belges se sont contentés de maintenir leur position, avec des avis confirmés à "conserver" tant chez KBC Securities (objectif 49 euros) que chez Degroof Petercam (objectif 54 euros).

Intervest Offices & Warehouses (+0,2 % à 24,2 euros) a été confirmé à "acheter" chez KBC Securities, l’objectif de cours étant fixé à 33 euros suite à l’annonce d’une opération immobilière aux Pays-Bas. "Elle va permettre de réduire le profil de risque mais n’aura pas un impact significatif sur nos attentes bénéficiaires. Nous considérons la valorisation comme restant attractive aux niveaux actuels, avec des résultats seront plus stables durant les prochaines années".

Proximus (+0,3 % à 17,62 euros) a été récemment confirmé à "sous-performer", l’objectif étant allégé de 18 vers 17 euros suite à l’autorisation reçue du régulateur belge pour finaliser l'acquisition de Mobile Vikings. "Nous ne pensons pas que cette opération aura un impact sur la dynamique concurrentielle du marché belge. Au niveau opérationnel, cette opération ne devrait en outre dégager des synergies et impacter positivement le résultat qu’à partir de l’année prochaine".

Sur le même sujet