Wall Street était proche de l'équilibre à l'ouverture, attendant l'annonce d'une décision de la Fed

La Bourse de New York était proche de l'équilibre ce mercredi à l'ouverture, se préparant à l'annonce d'une décision de politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed).

placeholder
© Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

Wall Street était proche de l'équilibre mercredi matin, se préparant à l'annonce d'une décision de politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed).

Vers 13H50 GMT, le Dow Jones Industrial Average cédait 0,13 % à 34.254,10 points, le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 0,28 % à 14.112,96 points et l'indice élargi S&P 500 lâchait 0,02 % à 4.245,64 points.

Les 11 membres du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) feront part mercredi à 18H00 GMT de leur décision à l'issue de leur réunion entamée mardi. Ce communiqué sera suivi de la traditionnelle conférence de presse du président de la Fed, Jerome Powell.

"Aucun changement du taux directeur ou du rythme du programme de rachat d'actifs n'est attendu aujourd'hui et la plupart des économistes ne s'attendent pas à une annonce formelle d'un plan de réduction des rachats d'actifs avant août ou septembre", indique Patrick O'Hare de Briefing.com.

"Néanmoins, les acteurs du marché ont hâte de prendre connaissance des projections économiques des membres (du FOMC, ndlr) et de savoir si la Fed admet se rapprocher d'une inflexion de sa politique en raison de la hausse des pressions inflationnistes", ajoute l'expert.

Valeurs du jour

Parmi les valeurs du jour, General Motors (GM) montait de 2,11 %. Le constructeur automobile américain a annoncé mercredi vouloir encore accélérer ses investissements dans les véhicules électriques et autonomes, de 30 % d'ici 2025, pour les porter à un total de 35 milliards de dollars.

Southwest reculait de 1,07 %. Le transporteur aérien a temporairement cloué au sol tous ses avions aux Etats-Unis mardi à cause d'un souci informatique, moins de 24 heures après avoir déjà dû suspendre l'ensemble de ses vols intérieurs en raison d'un autre problème informatique chez un sous-traitant.

L'éditeur américain de logiciels Oracle baissait de 5,93 % après avoir émis des perspectives de bénéfice trimestriel inférieures aux attentes du marché.

La plateforme de jeux vidéo Roblox chutait de 8,41 % après avoir fait part d'une baisse de son nombre d'usagers actifs quotidiens en mai par rapport à avril.

Au rang des indicateurs, les mises en chantier de logements aux États-Unis ont rebondi en mai après une forte chute en avril, mais moins que prévu, le secteur faisant toujours face à des difficultés d'approvisionnement, selon les données du département du Commerce publiées mercredi.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur les bons du Trésor américain s'établissait à 1,4854 % contre 1,4922 % mardi soir.

Sur le même sujet