Les Bourses européennes confirment avec une deuxième journée dans le vert

Sans réel catalyseur pour animer les marchés, les Bourses européennes clôturaient en légère hausse.

placeholder
© BELGA
La Libre Eco avec AFP

La Bourse de Bruxelles terminait la journée à l'équilibre, le Bel 20 grappillant 0,03 % à 4 155,82 points avec 12 de ses éléments en hausse. Ackermans (141,40) se distinguait à nouveau en ajoutant 3,06 % aux 4 pc déjà engrangés la veille. Solvay (108,95) suivait avec un mieux de 0,93 % alors quUCB (84,52) reculait de 0,82 %, arGEN-X (267,00) et Galapagos (60,75) de 0,19 et 0,90 %.

La Bourse de Paris a clôturé en modeste hausse (+0,14 %) une séance amorphe, en quête de clarté sur la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. L'indice parisien CAC 40 a pris 8,96 points à 6 611,50 points au lendemain d'un rebond de 0,51 %.

La Bourse de Francfort savourait également une clôture en légère hausse, le DAX prenant 0,21 % à 15 636,33 points. La Bourse de Londres était aussi positive, le FTSE-100 montant de 0,39 % à 7 090,01 points.

Valeurs de clôture du 22 juin 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 63,89 (63,77)
  • Ackermans + 141,40 (137,20)
  • Aedifica + 113,80 (113,50)
  • Ageas - 48,11 (48,37)
  • Aperam - 42,41 (42,47)
  • arGEN-X - 267,00 (267,50)
  • Cofinimmo + 131,40 (131,20)
  • Colruyt + 46,95 (46,92)
  • Elia - 90,00 (91,00)
  • Galapagos - 60,75 (61,30)
  • GBL + 94,02 (93,88)
  • KBC - 62,98 (63,32)
  • Melexis + 86,55 (85,90)
  • Proximus + 17,02 (16,99)
  • Sofina + 364,20 (362,40)
  • Solvay + 108,95 (107,95)
  • Telenet + 31,64 (31,36)
  • UCB - 84,52 (85,22)
  • Umicore + 49,28 (49,02)
  • WDP - 32,72 (32,78)

L'avis du Broker pour Kinepolis, Solvay et Ontex

Kinepolis (+3,6% à 48,18 euros) a été confirmé à « acheter » chez ING, qui a toutefois fortement relevé son objectif de 49 vers 62 euros. L’analyste souligne que la réouverture des salles signifie la fin d’une période noire, avec un cours qui reste encore largement en dessous de ses plus hauts historiques. "Nous pensons que le marché sous-estime la puissance du redressement des résultats", souligne l’analyste. "La direction ambitionne notamment d’augmenter de 15 à 20 % son résultat opérationnel par spectateur dans le courant de l’année." En outre, il pointe un calendrier de sorties particulièrement attractif pour les 18 prochains mois.

Solvay (+0,9% à 108,95 euros) a été maintenu à « acheter » chez Bank of America, l’objectif grimpant de 125 vers 130 euros. L’analyste estime que le marché sous-estime le potentiel de croissance dans les batteries pour voitures électriques, et plus précisément pour le polyfluorure de vinylidène (PVDF) qui est utilisé pour fixer les cathodes dans les batteries. "Nous attendons une croissance exponentielle pour ce produit, dans la foulée des ventes pour les véhicules électriques."

Ontex (-0,5% à 10,8 euros) a vu son objectif descendre de 18 vers 16 euros chez KBC Securities, qui a confirmé son avis à « acheter ». Cette révision fait suite à la présentation des nouveaux objectifs pour le groupe, qui ont dépassé ses attentes. "Le cours présente un potentiel de redressement important, même si la hausse des cours pour les matières premières nous a également amené à descendre nos attentes bénéficiaires pour 2021 et 2022."