Inquiétées par le variant Delta, les Bourses européennes enregistrent un net recul

Les marchés européens démarraient la semaine du mauvais pied, Paris retombant même sous les 6 600 points.

placeholder
© Shutterstock
La Libre Eco avec AFP

Le rouge l'emportait à la Bourse de Bruxelles, l'indice BEL 20 cédant 0,61 % à 4 154,38 points avec 13 de ses éléments dans le rouge. Aperam (42,73) était toujours en tête avec une perte de 2,09 %, AB InBev (62,06) et KBC (63,78) reculant de 1,62 et 1,82 %, ING (10,97) et Ageas (47,97) de 2,47 et 1,21 %. Galapagos (60,05) ne cédait plus que 0,08 pc alors que Solvay (106,35) perdait 1,39 %, UCB (88,50) se distinguant par un nouveau bond de 2,01 %.

La Bourse de Paris a entamé la semaine du mauvais pied (-0,98 %), les craintes autour de la propagation du variant Delta ayant été l'occasion de prises de bénéfices qui n'ont épargné que les valeurs défensives. Après avoir ouvert en léger repli, l'indice CAC 40 a creusé ses pertes au fil de la séance jusqu'à repasser sous le seuil des 6 600 points. Il a reculé de 64,85 points à 6 558,02 points.

La Bourse de Londres enregistrait un retrait similaire, le FTSE-100 perdant 0,88 % à 7 072,97 points. La Bourse de Francfort était également en recul, le DAX abandonnant 0,34 % à 15 554,18 points.

Valeurs de clôture du lundi 28 juin 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev - 62,06 (63,08)
  • Ackermans + 142,60 (141,70)
  • Aedifica - 112,30 (114,40)
  • Ageas - 47,97 (48,56)
  • Aperam - 42,73 (43,64)
  • arGEN-X + 266,60 (266,20)
  • Cofinimmo - 129,20 (130,80)
  • Colruyt + 47,27 (47,25)
  • Elia + 89,70 (88,80)
  • Galapagos - 60,05 (60,10)
  • GBL - 94,72 (95,80)
  • KBC - 63,78 (64,96)
  • Melexis + 88,65 (87,50)
  • Proximus - 16,31 (16,34)
  • Sofina - 364,40 (367,20)
  • Solvay - 106,35 (107,85)
  • Telenet + 31,76 (31,28)
  • UCB + 88,50 (86,76)
  • Umicore - 49,55 (49,68)
  • WDP - 32,82 (33,02)

L'avis du Broker pour Aedifica, Inclusio et Kinepolis

Aedifica (-1,8% à 112,3 euros) a vu sa recommandation reprise à « acheter » chez Kepler Cheuvreux, le courtier relevant légèrement son objectif vers 126 euros. "A la suite à la récente augmentation de capital, nous avons revu les hypothèses de notre modèle de valorisation afin de prendre en compte des nouvelles acquisitions pour un montant de 100 millions d’euros durant le second semestre. Nous apprécions la décision de la direction de profiter de la hausse du cours pour augmenter son capital."

Inclusio (+0,2% à 21,45 euros) a été confirmé à « conserver » chez Degroof Petercam, l’objectif étant remonté vers 23 euros suite à l’annonce de nouvelles acquisitions (Tournai, Binche) pour un montant de 19 millions d’euros. "Ces opérations représentent environ 12% de la valeur totale du portefeuille", souligne l’analyste. "Combiné à l’acquisition déjà annoncée en mai, nous constatons que la rentabilité du groupe s’en trouve améliorée et compense l’impact des nouvelles actions."

Kinepolis (-4,2% à 46,08 euros) a été maintenu à « acheter » chez Degroof Petercam, l’objectif étant fortement relevé de 42 vers 60,5 euros. L’analyste constate que l’opérateur de salles obscures a bien limité la casse durant la crise du coronavirus, et souligne l’objectif d’afficher une forte progression du résultat par spectateur en dépit d’une fréquentation qui devrait être de 15 à 20% inférieure. "Avec l’afflux de blockbusters qui devraient sortir durant les prochains mois, nous attendons un retour rapide vers des marges records."

G.Se.